Le regain de tensions en Ukraine impacte les marchés

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse vendredi, effaçant brusquement tous ses gains en fin de séance après l'annonce d'un accrochage militaire en Ukraine.

Le regain de tensions en Ukraine impacte les marchés

L'indice CAC 40 s’est replié de 0.74% à 4.174,36 points, mettant un terme à deux séances de hausse consécutives, dans un volume relativement nourri pour un jour férié de 3,3 milliards d'euros. Parmi les autres marchés européens, le DAX a perdu 1,44% tandis que le FTSE 100 a pris 0,06%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a lâché 0,69%.

La raison de ce brusque retournement est une information, diffusée en fin de séance, selon laquelle les troupes ukrainiennes ont attaqué et détruit certains blindés entrés par le poste frontière d’Izvaryne, près de Lougansk.

Aux Etats-Unis, le Dow Jones a clôturé en baisse de 0.30%, le S&P 500 sur une note stable à 0.01% tandis que le Nasdaq a terminé en hausse de 0.27%.

Les indicateurs américains publiés vendredi n’ont pas influencé la séance. La production industrielle a continué de progresser en juillet tandis que la hausse de l'activité manufacturière de la région de New York a ralenti et le moral des ménages a reculé de manière inattendue en août.

La seule statistique importante ayant influencée les marchés en journée est celle du PIB britannique. Alors qu’un an après sa sortie de récession, la zone euro affiche une croissance au point mort, le PIB britannique s’est accru de 0,8% au deuxième trimestre, ce qui porte à 3,2% sa hausse sur un an.

Du côté des valeurs cycliques, sensibles aux tensions géopolitiques dans l’est de l’Europe, Lafarge a terminé en repli de 1,93% à 55,98 euros, soit la plus forte baisse du CAC 40 devant Renault (-1,69% à 57,54 euros), Solvay (-1,61% à 115,85 euros), Michelin (-1,53% à 79,82 euros) et Accor (-1,51% à 34,555 euros).

En revanche, EDF (+2,33% à 24,605 euros) a signé la plus forte des hausses du SBF 120, RBC Capital Markets et MainFirst Bank considérant que les annonces à venir sur les tarifs de l'électricité devraient permettre de restaurer la confiance dans le producteur d'énergie.

Les groupes parapétroliers Technip (+0,56% à 68,33 euros), CGG (+0,7% à 6,601 euros) et Fugro (+2,67% à 28,10 euros) ont repris des couleurs, leurs récentes chutes en Bourse incitant certains investisseurs à se repositionner sur ces titres en dépit de perspectives jugées peu favorables.

Concernant les autres valeurs du jour, Gameloft a pris 1,52% à 4,67 euros, la valeur rebondissant sur un support technique à 4,60 euros malgré les craintes de certains analystes pour les perspectives de l'éditeur de jeux vidéo, qui a lancé fin juillet un avertissement sur 2014 ayant déclenché une chute de 16,5% du titre.

Genfit (-2,94% à 26,77 euros), plus forte baisse du SBF 120, a continué de faire le yoyo après trois séances marquées par de fortes variations. La société française de biopharmacie, qui développe un traitement de la NASH, une cirrhose du foie due à une alimentation trop riche, avait été dopée mardi matin par son homologue américaine, Incept, qui avait fait état de tests encourageants de son programme NASH.

Elior (-1,56% à 12,60 euros) a dégagé sur neuf mois un chiffre d’affaires en hausse de 7,1%, notamment soutenu par l’effet de l’acquisition de TrustHouse Services (THS) aux Etats-Unis. Mais la croissance organique a décéléré à 3,6% après 3,7% au premier semestre, principalement en raison du ralentissement économique en France et en Italie, a précisé le groupe de restauration et de services.

Enfin, Groupe Go Sport (+2,41% à 4,25 euros) a annoncé la signature d'un protocole d'accord avec la coopérative Twinner France offrant la possibilité à chaque membre du réseau Twinner (qui comptait 153 magasins fin 2013), de signer un contrat d’affiliation avec le distributeur d'articles de sport.

L’or a terminé en chute de 0.41% à 1307.10 dollars l’once tandis que l’euro a progressé de 0.18% à 1.3388 dollar et le pétrole WTI a pris 1.49% à 96.92 dollars

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.