Les bourses dans le rouge faute de catalyseur

La Bourse de Paris a ouvert en baisse mardi matin et restait dans le rouge à mi-séance, faute de catalyseur pour entretenir le rebond de la veille.

Les bourses dans le rouge faute de catalyseur

A midi, l'indice CAC 40 perd 0,35% à 4183,14 points, dans un volume d’affaires faible à 764 millions d’euros. Sur les autres places européennes, le DAX perd 0.21%, et le FTSE 100 de Londres est stable à 0.03%.

Le moral des investisseurs et analystes financiers allemands s’est sérieusement dégradé en août. L’indice Zew accuse une nouvelle baisse, la huitième d’affilée, pour tomber à 8,6 en août, son plus bas niveau depuis décembre 2012.

La donnée est bien inférieure à ce qu’attendait le consensus Bloomberg, puisque les analystes l’attendaient à 17. Dans l’ensemble de la zone euro, il en va de même : l’indice Zew passe de 48,1 en juillet à seulement 23,7 en août.

L’après-midi sera rythmée par deux indicateurs américains : l’indice NFIB de confiance des patrons de petites sociétés pour juillet, à 13h30, et le Jolts (Job openings and labour turnover survey) du mois de juin à 16 heures, rapport d'enquête surveillé de près par Janet Yellen. Dans la soirée, la première économie mondiale fera le point sur l’évolution de sa situation budgétaire en juillet.

Du côté des valeurs, ce sont surtout les recommandations d'analystes qui influent sur les cours de Bourse ce matin. Technicolor s'adjuge 4.17% à près de 5,55 euros après que Morgan Stanley ait renouvelé sa recommandation « surpondérer » et relevé son objectif de cours sur le titre de 5,3 à 6,1 euros.

Legrand monte de 0,53% à 40.99 euros. L’action de l’équipementier électrique profite d’un relèvement de recommandation de Barclays, qui passe de « pondération en ligne » à « surpondérer».A l'inverse, Arkema cède 1,48% à 55,81 euros alors que Citi a dégradé sa recommandation sur le titre d’ « achat » à « neutre » avec un objectif de cours abaissé de 90 à 60 euros, estimant que le chimiste de spécialités mettrait du temps à retrouver la confiance du marché.

Les valeurs bancaires, fortement pondérées dans le Cac 40, sont orientées à la hausse. En tête, Crédit Agricole gagne 1,24% à 10,58 euros. Société Générale prend 0.90% à 35.99 euros et BNP Paribas 0,88% à 48,45 euros.

Enfin, le pétrole Brent cède 0.69% à 103.63 dollars de même que le WTI avec une baisse de 0.64% à 97.19 dollars. L’euro perd 0.32% face au dollar et s’affiche à 1.3342 dollar. L’or progresse de 0.21% à 1 310.50 dollars l’once.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.