Retour dans le vert pour les places européennes, dopées par la Chine

La Bourse de Paris a totalement effacé ses pertes de la veille, les grandes valeurs cycliques étant dopées par l’accélération surprise de l’économie chinoise au deuxième trimestre, la première depuis un an.

Retour dans le vert pour les places européennes, dopées par la Chine

Le CAC 40 affiche une hausse de 1,47% à 4 368.64 points à mi-séance.

Le PIB de la Chine a augmenté de 7,5% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'année dernière, alors que les économistes attendaient un nombre en ligne avec celui des trois premiers mois de 2014, soit 7,4%. Aurel BGC note aussi d'autres statistiques chinoises un peu meilleures que prévu au titre du mois de juin, à savoir une production industrielle en hausse de 9,2% et des investissements en capital fixe en croissance de 17,3%, par rapport à l'année dernière.

Sur les places européennes, l’optimisme était également de mise. Lisbonne bondit de 2,9%, devant le FTSE MIB (+1,76%), le DAX (+1,24%), l’IBEX 35 Madrid (+1,40%) et le FTSE 100 londonien (+0,96%). A New York la veille, le Dow Jones a grappillé moins de 0,1%, tandis que le Nasdaq a cédé plus de 0,5%. Le contrat future septembre sur indice Dow Jones s’apprécie de 0,31%.

Trois statistiques américaines domineront l’après-midi : les prix à la production de juin à 14h30, la production industrielle de juin à 15h15, puis l’indice NAHB des constructeurs-promoteurs immobiliers de juillet à 16h00. La Fed publiera à 20h00 le Livre Beige qui servira de base de travail à la réunion du conseil de politique monétaire des 29 et 30 juillet. La séance sera aussi marquée par l'audition de Janet Yellen devant la Chambre des représentants.

Les investisseurs suivront également les résultats de Banque of America. Le marché espère qu’ils confirmeront le bon début de saison du secteur financier après Wells Fargo, Citigroup, Goldmans Sachs et JPMorgan.

A la Bourse de Paris, Alstom figure en tête du CAC 40 avec une hausse de 3,5% à 27,495 euros. Exane BNP Paribas est passé de « neutre » à « surperformance » sur le titre du groupe de transport et d’énergie en cours de rapprochement avec General Electric.

Parmi les autres notes d’analystes, Barclays a relevé son objectif de cours sur Renault de 95 à 96 euros et Nomura a augmenté son objectif sur Air Liquide, de 98 à 108 euros. Le titre du constructeur automobile s’adjuge 2,29% à 72,24 euros et celui du géant des gaz industrielle 1,19% à 99,42.

Le secteur bancaire profite de l’accalmie sur le dossier Banco Espirito Santo, dont le titre s’adjuge plus de 20% après avoir touché un plus bas historique la veille. BNP Paribas gagne 1,57% à 48,98 euros, Crédit Agricole 2,42% à 10,15 et Société Générale 2,13% à 37,71.

Air France-KLM enregistre la plus forte hausse du SBF 120 avec un bond de 5,16% à 8,8 euros.

Enfin, l’Euro cède 0,26% à 1.353 dollar à mi-séance. L’or prend 0,26% à 1 298.40 dollars l’once et le WTI gagne 0.58% à 100.77 dollars le baril.​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.