Le CAC 40 se cale dans la roue de Wall Street

La Bourse de Paris a clôturé en légère hausse vendredi, soutenu par un S&P 500 qui a battu une nouvelle fois son record historique.

L'indice CAC 40 a pris 0,27 % à 4 408,08 points, dans un volume d'échanges de 3,5 milliards d'euros. Le DAX a progressé de 1,08 % à 9 692,08 points et le FTSE 100 a abandonné 0,01 % à 6 809,70 points.

Après avoir ouvert en légère hausse, le marché parisien a navigué en zone positive pendant une petite heure avant de s’inscrire en baisse jusqu’à l’ouverture de Wall Street, cette dernière ayant permis au CAC de finir en hausse in extremis

En matinée, le chiffre de la consommation, en baisse de 2,1 %, des ménages français est venu assombrir la tendance du marché parisien alors que les investisseurs aurait pu voir une bouteille à moitié pleine plutôt qu’à moitié vide avec des ventes de détail en Allemagne affichant leur plus forte progression depuis février 2007 à 2,5%.

Dans la zone euro, la publication d’un taux de chômage stable à 12 % et d’une inflation inchangée à 0,8 % laissait une nouvelle fois les investisseurs dans leurs interrogations concernant la probabilité d’un début de déflation dans l’union monétaire européenne alors que la BCE reste toujours très loin de son objectif d’une inflation proche des 2 %.

Outre-Atlantique, la révision à la baisse de la croissance économique américaine au quatrième trimestre 2013 ne parvenait que quelque peu à freiner l’enthousiasme des investisseurs. Le produit intérieur brut (PIB) américain n'a progressé que de 2,4%, en rythme annualisé, contre une première estimation de 3,2%. La stabilisation des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis et la légère hausse de l'activité économique de la région de Chicago après trois mois consécutifs de baisse ont rassuré les investisseurs in fine.

Le Dow Jones a progressé de 0,30% à 16 321,71 points et le Nasdaq, a perdu 0,25% à 4 308,12 points. De son côté, le S&P 500, très suivi par les investisseurs, a atteint un nouveau record historique en prenant 0,28% à 1 859,45 points.

Parmi les valeurs françaises, Airbus s’est replié de 0,73% à 53,39 euros malgré l'annonce d'une commande de 70 A320 par China Eastern Airlines, pour un prix catalogue de 6,4 milliards de dollars.

CGG a légèrement fléchi après sa chute de plus de 8 % la veille suite à la publication, dans le rouge, de son résultat pour l’exercice 2013. Le titre a abandonné 0,22 % à 11,10 euros.

Groupe Steria a perdu 5,12% à 15,19 euros, après la publication de résultats 2013 décevants dont un résultat net en baisse de 75 %.

Technicolor a progressé de 1,52% à 4,88 euros, suite à l'annonce d'un nouvel accord de licences avec Sony.

Lafuma a perdu 1,51% à 15,00 euros. La société a réduit ses pertes à 7,1 millions d'euros pour son exercice 2013, ramené à trois mois à la suite de la reprise du groupe par le suisse Calida.

Soitec s'est envolé de 35,93% à 2,27 euros suite au relèvement de sa recommandation par le courtier Exane BNP Paribas de « sous-performance » à « surperformance ».

Enfin, Transgene a reculé de 3,10% à 13,11 euros après l'annonce d'une augmentation de capital de 45,5 millions d'euros.

L’Euro a progressé à 1,3802 Dollar. L’or s’est replié à 1 326,70 dollars l’once et le WTI, échéance avril 2014, a avancé à 102,67.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.