Le CAC poursuit sa hausse

La Bourse de Paris a de nouveau clôturé en progression, soutenue par le discours de Janet Yellen la veille, un bon chiffre économique chinois et des résultats d’entreprises de la cote parisienne encourageants. 

La Bourse de Paris a de nouveau clôturé en progression, soutenue par le discours de Janet Yellen la veille, un bon chiffre économique chinois et des résultats d’entreprises de la cote parisienne encourageants. 

L'indice CAC 40 a gagné 0,52 % à 4 305,5 points, dans un volume d'échanges de 3,5 milliards d'euros. Le DAX a pris 0,65 % à 9 540 points et le FTSE 100 0,04 % à 6 675,03 points.
 

Le marché parisien a une nouvelle fois fait part de son optimisme en affichant un septième hausse d’affilé. Rassuré par les propos de Janet Yellen qui a confirmé l’engagement de la banque centrale américaine dans la poursuite de sa politique de soutien à l’économie des Etats-Unis, les investisseurs ont profité des bons et surprenants chiffres du commerce extérieur chinois publiés hier matin, pour pousser plus avant le marché parisien. Dans la situation morose dans laquelle se trouve l’empire du milieu depuis 3 ou 4 mois, la Chine a en effet enregistré en janvier une hausse de 14% en un an de son excédent commercial à 31,9 milliards de dollars.

La place parisienne a aussi été portée par une série de résultats d’entreprises plutôt bien accueillie par les investisseurs dont ceux de la Société Générale. Cette dernière a annoncé avoir quasiment triplé son bénéfice net en 2013 à 2,18 milliards d'euros.

Dans ce contexte, les investisseurs ont ignoré le recul de la production industrielle en zone euro qui s’est replié de 0,7% en décembre selon Eurostat alors que le consensus attendait une baisse de seulement 0,3%. 

Outre-Atlantique, Wall Street a fini sur une note mitigé, les investisseurs semblant vouloir reprendre leur souffle après 4 séances de hausse et dans l’attente d’éléments nouveaux pour pousser les indices américains plus avant. L’abaissement des prévisions de bénéfices annuels de Procter & Gamble et la baisse de la recommandation d'UBS sur Amazon ont aussi pesé sur la séance.
 
Le Dow Jones a perdu 0,19 % à 15 963,94 points et le S&P 500 0,03 % à 1 819, 26 points alors que le Nasdaq prenait 0,24 % à 4 201,29 points.

Parmi les valeurs françaises, Société Générale a pris 4,71% à 46,35 euros après l’annonce de ses bons résultats et sa proposition d’un dividende d'un euro par action. Dans la foulée, Natixis s’est adjugé 2,27 % à 4,729 euros, Crédit Agricole 1,64 % à 10,555 euros et BNP Paribas, 0,85 % à 60,85 euros.

Total a progressé de 0,95% à 44 euros malgré des bénéfices en forte baisse en 2013, suite à la hausse des charges d'exploration et la baisse de ses marges de raffinage en Europe.

Faurecia s’est envolé de 6,63 % à 30,71 euros. Les investisseurs ont salué le retour du dividende malgré un résultat net consolidé à 88 millions d’euros contre 142 millions en 2012.

Bic a augmenté de 5,54% à 90,08 euros malgré un bénéfice net en baisse de 7% en 2013, grâce à un fin d'année réussie.

Edenred a perdu 0,34 % à 21,72 euros après avoir pris plus de 2 % en séance. La société a publié un chiffre d'affaires en recul de 16,7% au titre du quatrième trimestre de l'exercice 2013. Malgré des résultats mitigés pour 2013, le groupe a réaffirmé sa détermination à poursuivre son plan Inventer 2016 lancé en juillet 2012.

Bic a bondi de 5,54 % à 90,08 euros après avoir publié un bénéfice net part du groupe en hausse de 11,5% au titre de son quatrième trimestre, à 54,9 millions d'euros.

Enfin, Technicolor s’est hissé à 4,12 euros en progression de 8,74 % après l'annonce hier soir de la signature d'un accord de licences pluriannuel avec LG Electronics.

L’Euro a reculé à 1,3593 Dollar. L’or a légèrement progressé à 1 291,10 dollars l’once et le WTI, échéance mars 2014, est resté stable à 100,31 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.