Le CAC 40 hésite avant le compte rendu de la FED

La Bourse de Paris a terminé en léger déséquilibre mercredi, au terme d'une séance hésitante, dans l'attente de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine.

L'indice CAC 40 a perdu 0,09 % à 4 268,37 points dans un volume d'échange faible de 2,4 milliards d'euros , le Footsie, 0,25 % à 6 681,08 points. Le DAX a pris 0,10 % à 9 202,07 points.

Malgré deux incursions en zone positive, le marché parisien a évolué en baisse tout au long de la journée. Les investisseurs hésitant sur la marche à suivre avant la publication des minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la banque centrale américaine après la fermeture des marchés européens.

Les données macroéconomiques publiées hier n'ont pas fait réagir les investisseurs outre-mesure. Les ventes au détail ont progressé plus fortement que prévu en octobre malgré le « shutdown » et les stocks des entreprises manufacturières et de distribution ont augmenté davantage que prévu en septembre. Les prix à la consommation ont reculé en octobre et  du côté du secteur immobilier, les ventes de logements anciens ont reculé pour le deuxième mois consécutif.

Mais, pour nombres d'observateurs, ce sont les conjectures sur l'avenir de la politique monétaire de la FED qui pèsent sur les marchés. Les investisseurs continuent toujours de s'interroger sur le calendrier à venir de la FED malgré les propos rassurants de Janet Yellen la semaine dernière.

Dans ce contexte, la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale après la clôture des places européennes, était très attendue. Concrètement, lors de leur réunion du 30 octobre dernier, les membres du FOMC ont réitéré leur volonté de réduire le soutien de la FED dans les « prochains mois » si la situation du marché de l'emploi le permet.

Malgré le peu de surprises dans le compte-rendu de la FED, les marchés américains ont faibli après sa diffusion. Le Dow Jones a abandonné 0,41 % à 15 900,82 points, le S&P 500 0,36 % à 1 781,37 points et le NASDAQ, 0,26 % à 3 921,27 points.

Parmi les valeurs françaises, TF1 a rebondi de 4,95% à 13,99 euros après la qualification de l'équipe de France de football pour le Mondial-2014 au Brésil dont le groupe a acquis les droits de télévision.

PSA Peugeot Citroën a perdu 6,96 % à 10,17 euros. Selon le journal Le Monde, le groupe étudierait une augmentation de capital de 4 milliards d'euros, souscrite à parité par le groupe chinois Dongfeng et l'Etat.

Zodiac Aerospace a progressé de 3,11 % à 122,6 euros après l'annonce d'un résultat annuel en hausse de 16,3%.

Soitec s'est effondré de 7,24 % à 1,41 euro après avoir creusé sa perte nette à 160 millions d'euros au premier semestre.

Enfin, Auplata a perdu 5,68 % à 0,83 euro après l'annonce par la seule société productrice d'or française coté à la Bourse de Paris, de la cessation temporairement de l'exploitation de sa mine de Yaou en Guyane française.

L'Euro a fortement reculé à 1,3440 $ et l'or à 1 244,20  l'once. Le WTI, échéance janvier 2014, s'est replié à 93,71  le baril après une séance volatile.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.