Le CAC 40 met fin à l’euphorie

La Bourse de Paris a clôturé à l'équilibre vendredi prudente en attendant un accord sur la dette américaine entre républicains et démocrates.

L'indice CAC 40 a pris 0,04% à 4219,98 points battant son record annuel à la clôture mais dans un volume d'échanges toujours faible de 2,4 milliards d'euros. Le DAX s’est adjugé 0,45% à 8724,83 points et le Footsie, 0,88% à 6487,19 points.

Le marché parisien a repris ses esprits vendredi après une session plus qu’euphorique la veille suite à l’ouverture du dialogue entre républicains et démocrates sur la dette et le budget fédéral à Washington. Dans le détail, les républicains ont proposé le relèvement temporaire de la limite de la dette jusqu'au 22 novembre pour écarter le risque d'un défaut de paiement mais exigent toujours des négociations subordonnées à des réformes concernant les programmes sociaux, comme le système de retraite et l’«Obamacare».

Dans ce contexte, les investisseurs ont ignoré les chiffres du jour. D’un côté, la baisse du moral des ménages américains a poursuivi sa glissade entamée il y a trois mois en atteignant un plus bas depuis janvier, selon la première estimation de l'indice publiée vendredi par l'Université du Michigan. De l’autre, les résultats du secteur bancaire aux Etats-Unis se sont révélés plus mitigés que prévus. La banque JPMorgan Chase est passée dans le rouge au troisième trimestre mais a affiché des résultats supérieurs au consensus et la banque Wells Fargo a annoncé des bénéfices supérieurs aux attentes.

Dow Jones a terminé en hausse vendredi, confiante dans l'imminence d'un accord sur la dette et sur le budget américain. Le Dow Jones a pris 0,73% à 15237,11 points, le S&P 500, 0,63% à 1703,20 points et le Nasdaq, de 0,83% à 3791,87 points.

Parmi les valeurs françaises, Accor a progressé de 1,89% à 32,27 euros après un relèvement de recommandation par la banque Citigroup.

Carrefour s'est replié de 0,64% à 26,51 euros. Le groupe se lance dans la vente en ligne de livres numériques avec une plateforme internet de téléchargement d'ouvrages et sa propre liseuse.

CNP Assurances a perdu 1,26% à 13,36 euros. La BPCE envisage de ne plus distribuer les contrats d'assurance-vie de l'assureur, selon Les Echos.

Casino a perdu 0,45% à 78,92 euros malgré un relèvement de recommandation par JPMorgan Cazenove.

L'action Alstom a reculé de 1,84% à 25,05 euros après un abaissement de recommandation par Natixis.

Enfin, Archos a bondi de 4,21% à 3,96 euros. La société a annoncé le retour d’une croissance modeste au troisième trimestre et affirmé que cette dernière devrait augmenter au quatrième.

L’Euro a légèrement progressé à 1,3540 dollar. L’or a poursuivi sa baisse à 1272,18 dollars l’once et le WTI, échéance novembre 2013, s’est replié à 101,82 dollars le baril.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.