La réunion de l'OPEP

Découvrez pourquoi les réunions de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sont importantes pour les investisseurs et comment elles influencent les cours mondiaux du pétrole.

Le trading avec effet de levier amplifie les gains et pertes.
Selon le type de compte utilisé, le risque de perte en capital peut être supérieur au montant investi.

En quoi consiste la réunion de l'OPEP ?

 Deux fois par an, l'OPEP se réunit pour définir les volumes de production de chacun de ses 14 états membres. Ces quotas sont importants car ils influencent l'approvisionnement mondial en pétrole et, par conséquent, son prix.

Quand aura lieu la prochaine réunion de l'OPEP ?

L'OPEP se réunira le 22 juin 2018, au siège de l'organisation à Vienne en Autriche. L'issue de la réunion sera annoncée le jour-même, lors d'une conférence de presse à 18h00 (heure de Paris).

Quel impact pour les investisseurs ?

On estime que les membres de l'OPEP contrôlent plus des deux tiers des réserves connues de pétrole brut, et qu'ils fournissent actuellement 44% du pétrole mondial. Les volumes de production décidés durant les réunions de l'OPEP peuvent donc avoir une influence majeure sur l'offre de pétrole et sur son prix, partout dans le monde. Ces décisions peuvent également influencer la demande d'autres énergies comme le gaz naturel et le fuel domestique.

Pour certains investisseurs, les réunions de l'OPEP sont donc très importantes.

Markets Vente Achat Variation
Pétrole - US Brut Léger
liveprices.javascriptrequired
-
-
Pétrole - Brut Brent
-
-
-
Gaz naturel
-
-
-
Fuel domestique
-
-
-
Essence sans plomb
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Comment l'OPEP influence-t-elle le cours du pétrole ?

L'objectif de l'OPEP est de changer le cours du pétrole en ajustant sa quantité disponible. Si ses membres souhaitent faire monter le cours du pétrole, ils peuvent réduire les volumes de production pour limiter l'offre.
À l'inverse, s'ils souhaitent faire baisser le cours du pétrole, ils peuvent augmenter les volumes de production pour augmenter l'offre. En supposant que la demande reste constante, le cours du pétrole suivra donc la direction prévue.

D'autres grands producteurs de pétrole assistent parfois aux réunions de l'OPEP en tant qu'observateurs. Ils ne participent pas au vote mais cela leur permet de coordonner leur niveau de production. Par exemple, en janvier 2017, plusieurs états non-membres ont décidé de s'entendre avec l'OPEP pour réduire la production de pétrole jusqu'en mars 2018.

Cependant, ces dix dernières années, l'influence de l'OPEP sur le cours du pétrole s'est estompée, en partie car l'offre et la demande d'énergie mondiale s'est transformée. Ces dernières années, les États-Unis ont augmenté leur production de pétrole de schiste, réduisant ainsi leur besoin en pétrole produit par l'OPEP. Ceci a entraîné une pression baissière sur les prix mondiaux, même si la Chine est devenue un important consommateur de pétrole.
Cependant, il y a occasionnellement d'importantes variations de prix à court terme (durant le Printemps arabe en 2011, par exemple) : si l'incertitude pèse sur l'approvisionnement futur en pétrole, cela peut entraîner une forte augmentation de la demande.

Les investisseurs doivent donc prendre en compte d'autres données économiques et d'autres sources (en plus des derniers rapports de l'OPEP) avant de spéculer sur les cours du pétrole.

En savoir plus sur ce qui influence les cours du pétrole.

Pourquoi les pays membres de l'OPEP s'entendent-ils sur les quotas de pétrole ?

L'organisation déclare avoir pour objectif de "coordonner et d'unifier les politiques pétrolières de ses membres et d'assurer la stabilité des marchés pétroliers aux fins d'assurer un approvisionnement pétrolier économique, efficace et régulier aux consommateurs, un revenu stable aux producteurs et un retour sur investissement équitable aux investisseurs de l'industrie pétrolière."

Même si la mission de l'OPEP peut sembler noble, il s'agit en fait d'un cartel.
Elle fixe les prix pour maximiser les profits et limiter la concurrence entre ses pays membres.
Elle a souvent été accusée de pratiques anti-concurrentielles comme de vouloir s'enrichir en réduisant les approvisionnements en pétrole, ou de volontairement créer un surplus de pétrole pour tenter de faire baisser les prix et mener les concurrents à la faillite (comme les producteurs de pétrole de schiste américains).

Il arrive aussi parfois que des considérations politiques interviennent dans les décisions. Par exemple, en 1973, les états membres ont décidé de réduire l'offre en pétrole pour affaiblir les pays qui, selon eux, soutenaient Israël et la guerre du Kippour. Les prix mondiaux sont passés de 3 à 12 dollars le baril entre octobre 1973 et mars 1974.

Toutefois, les réunions de l'OPEP peuvent se terminer au point mort si les membres n'arrivent pas à s'accorder à l'unanimité sur les nouveaux volumes de production. Il n'est pas toujours facile de parvenir à un consensus, car les pays membres cherchent généralement à maximiser leurs propres niveaux de production, et limiter ceux des autres, afin de bénéficier des meilleurs prix et des meilleurs volumes. Ce problème peut aussi parfois être exacerbé par des tensions politiques entre certains États. Des conflits peuvent aussi apparaître si un des pays membre dépasse les quotas précédemment convenus, puisque cela peut faire baisser les prix pour le tout groupe.

Dates et formats des réunions de l'OPEP

La conférence de l'OPEP a lieu deux fois par an au siège de l'organisation, appelé le Secrétariat, pour des réunions ordinaires. Des réunions extraordinaires peuvent aussi être planifiées, uniquement sous la demande de l'un des pays membres et avec l'accord de la majorité des membres.

Les décisions sont annoncées durant une conférence de presse le jour-même, et la plupart des mesures décidées deviennent effectives 30 jours plus tard (sauf si une autre date a été convenue ou que la décision fait l'objet d'un veto avant sa mise en place).

L'OPEP publie également un rapport annuel et mensuel sur le marché du pétrole, ainsi qu'un rapport annuel sur les perspectives pétrolières mondiales (World Oil Outlook) qui évalue la situation du pétrole sur le long terme.

Calendrier 2018 de l'OPEP

Événement Date Annonce
174e réunion de l'OPEP (ordinaire) 22 juin 2018 Conférence de presse, 18h00 (heure de Paris)

 

Bilan de la dernière réunion de l'OPEP

Au cours de la réunion du mois de novembre, l'OPEP a décidé de prolonger l'accord de limitation de la production jusqu'à la fin de 2018. Les limitations seront également appliquées par plusieurs États non-membres, comme la Russie, dans le but de maintenir un front uni contre le pétrole de schiste américain (qui réduit la demande de pétrole importé aux États-Unis).

Il sera intéressant d'observer les cours du pétrole jusqu'à la prochaine réunion du 22 juin 2018, pour voir si la prolongation des limitations sera suffisante à éviter une nouvelle baisse des prix.

Quels sont les pays membres de l'OPEP ?

Lors de sa fondation en 1960, l'OPEP comptait cinq membres fondateurs : l'Iran, l'Irak, le Koweït, l'Arabie Saoudite et le Vénézuela. Elle compte désormais 14 États membres.

Chaque pays doit envoyer un ou plusieurs représentants à chacune des conférences. Au moins deux tiers des membres doivent être présents pour que la réunion atteigne le quorum. Lorsque la délégation est composée de plusieurs personnes, un chef de délégation est nommé. Il s'agit généralement du ministre du pétrole ou de l'énergie du pays concerné.

Chaque pays possède un vote, et la décision doit être approuvée à l'unanimité avant d'être mise en place. D'autres pays peuvent se rendre aux réunions de l'OPEP en tant qu'observateurs, mais ils ne participent pas au vote.

Pays Années d'adhésion
Algérie 1969 – présent
Angola 2007 – présent
Équateur 1973 – 1992, 2007 – présent
Guinée équatoriale 2017 – présent
Gabon 1975 – 1995, 2016 – présent
Iran 1960 – présent
Irak 1960 – présent
Koweït 1960 – présent
Libye 1962 – présent
Nigéria 1971 – présent
Qatar 1961 – présent
Arabie Saoudite 1960 – présent
Émirats Arabes Unis 1967 – présent
Vénézuela 1960 – présent

Ouvrir un compte

L'ouverture de compte est gratuite et sans engagement.

Notre formulaire ne prend pas plus de 5 min à remplir.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

  • Le trading sur pétrole

    Découvrez ce qui influence le cours du pétrole

  • Matières premières

    Bénéficiez d'un accès simplifié au marché des matières premières

  • Indices

    Positionnez-vous à l'achat ou à la vente sur de nombreux indices, dont le France 40 et l'Allemagne 30

Nous contacter

Notre Service Client est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

+352 24 87 11 19

ou par email à support.lu@ig.com.