Qu'est-ce que le swing trading ?

Le swing trading est une manière de trader la tendance sur les marchés et en suivant celle-ci sur plusieurs jours voir plusieurs semaines.

Prêt à passer de la théorie à la pratique ?

Ouvrir un compte Se connecter
Replay Video

Qu'est-ce que le swing trading ?

Le swing trading est une manière de trader la tendance sur les marchés et en suivant celle-ci sur plusieurs jours voir plusieurs semaines. Le swing trading peut aussi bien se faire à l’achat pour anticiper la hausse du marché mais également en vente à découvert pour anticiper la baisse. Cette façon d'intervenir sur le marché convient à tous types de sous-jacents. Le principe est donc de conserver sa ou ses positions sur une période plus ou moins longue sans se soucier du bruit engendré sur les cours, l’objectif étant de suivre une tendance de fond.

En pratique, les unités de temps les plus utilisées dans ce type de stratégies sont 1h, 4h ou encore l’unité journalière. Une position en swing est ouverte et conservée jusqu'à l’inversion de la tendance.

Même si l’objectif est d’être en position sur une période plus ou moins longue, il est important d’avoir un bon money management en terme de capital mais également en terme de gestion de position, prendre ses gains mais également couper ses pertes.  

 

Élaborer une stratégie de swing trading

Avant d’ouvrir votre première position, il est important d’élaborer une stratégie de swing trading qui vous inspire confiance. Puisque le swing trading consiste à identifier des points où le marché change de direction, il vous faudra établir une méthodologie pour définir des points d’entrée et de sortie.

 

Utiliser les indicateurs techniques pour le swing trading

De nombreux swing traders utilisent des graphiques et des indicateurs techniques pour tenter d’identifier des fluctuations sur les marchés financiers, et des points d’entrée rentables. Un des indicateurs les plus populaires est la moyenne mobile.
En principe, lorsque le cours évolue fermement au-dessus de la moyenne mobile la tendance est considérée comme haussière, et lorsque le cours évolue en dessous de la moyenne, la tendance est considérée comme baissière. 

Une fois que la tendance a été identifiée, le trader peut utiliser un indicateur de momentum pour tenter de capturer des fluctuations au sein de la tendance générale. Les indicateurs de momentum les plus populaires sont souvent appelés des oscillateurs. Les deux principaux sont l’oscillateur stochastique et le Relative Strength Index (RSI).

 

Vous pourriez également être intéressé par...

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations, une offre ou une sollicitation à investir sur quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketings. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.