Comment investir sur les options

Découvrez tout ce que vous devez savoir avant de débuter le trading sur options : sur quels marchés investir, ce qui influence les cours et les stratégies à privilégier.

Le trading sur options offre de nombreux bénéfices aux investisseurs. En effet, grâce aux options vous pouvez investir sur les mouvements de cours d'une large gamme de marchés, couvrir vos positions existantes (hedging) ou vous réserver un temps de réflexion supplémentaire pour savoir s’il est judicieux de placer un certain ordre. Avant de commencer, nous vous recommandons de suivre les étapes ci-dessous :

  1. Comprendre ce qui influence les mouvements de cours des options
  2. Assimiler les risques liés
  3. Choisir une stratégie de trading sur options
  4. Décider de quelle manière vous souhaitez investir sur les options
  5. Ouvrir un compte  

Étudions en détail ces cinq éléments.

Quels facteurs déterminent le prix d'une option ?

Le prix d'une option, ou la prime que le détenteur doit verser afin d'acheter l'option, est influencé par plusieurs éléments. Les trois plus importants sont le niveau du marché sous-jacent par rapport au prix d'exercice, le temps restant avant que l'option n'expire et la volatilité sous-jacente du marché.

Tous ces facteurs fonctionnent sur le même principe : plus l'option est susceptible de passer au-dessus (calls) ou en dessous (puts) du prix d'exercice, plus sa prime sera élevée.

Niveau du marché sous-jacent

Lorsque le marché sous-jacent se rapproche du prix d'exercice de l'option, il est très probable que celle-ci l'atteigne et le dépasse. Ainsi, une option sur EUR/USD avec un prix d'exercice à 50 points de distance du niveau actuel du marché est moins susceptible de devenir rentable qu'une option avec un prix d'exercice à 15 points de distance, et aura donc une prime moins élevée.

Temps restant avant l'expiration

Si la période avant l’expiration de l’option est particulièrement longue, le marché sous-jacent mettra plus de temps à atteindre le prix d’exercice. Ainsi, si vous avez deux options out-of-the-money (en dehors de la monnaie) avec des prix d’exercice identiques sur le même marché sous-jacent, alors celle qui a une date d’expiration plus éloignée s’accompagnera d’une prime plus élevée.

Volatilité du marché sous-jacent

Plus le marché sous-jacent d’une option est volatil, plus celle-ci est susceptible d’atteindre le prix d’exercice. Si la volatilité d’un marché augmente, alors les primes des options qui y sont liées auront tendance à augmenter également.

Que sont les « Grecs » ?

Les « Grecs » représentent les risques associés au trading sur options. Afin d’acquérir les connaissances indispensables pour un trading profitable sur options, il est impératif non seulement de saisir le fonctionnement des mouvements de cours, mais également de comprendre ce que sont les Grecs. En effet, maîtriser ces risques vous permettra de mettre en place les mesures nécessaires afin de les limiter.

Voici une introduction rapide de chacun des risques : 

  • Delta – la variation du cours de l’option pour chaque point de mouvement sur le marché sous-jacent. Le delta mesure l’impact qu’aura un mouvement survenant sur le marché sous-jacent sur le cours de votre option. Il est également connu sous le nom de risque directionnel.
  • Gamma – la variation du delta de l’option pour chaque mouvement de point sur le marché sous-jacent. Le gamma nous renseigne sur l’augmentation ou non du risque directionnel face aux mouvements du marché sous-jacent.
  • Thêta – la baisse du cours de l’option au fil du temps ou le risque d’érosion du facteur temps. Une option avec un thêta élevé (le plus souvent avec une expiration à court terme) verra sa valeur se déprécier à l’approche de la date d'expiration.
  • Véga – la variation du cours de l’option lorsque la volatilité sur le marché sous-jacent évolue. Une option avec un véga de deux fluctuera de deux points lorsque la volatilité implicite du marché sous-jacent évoluera de 1%.
  • Rhô – la variation du cours de l’option lorsque le taux d’intérêt évolue. Le rhô peut être positif ou négatif selon que le cours de l’option s’améliore lorsque les taux d’intérêt augmentent (positif) ou diminuent (négatif).

Stratégies de trading sur options

Vous pouvez utiliser de nombreuses stratégies dans votre trading sur options, des achats sur calls aux calls spreads en passant par les papillons « Iron ». En voici quelques unes pour commencer.

L’achat de calls et puts

Les achats de calls et les achats de puts sont les types d’options les plus fréquents. Ils consistent en l’achat d’une option, ce qui fera de vous un détenteur. Vous réaliserez un gain si le marché sous-jacent passe au-dessus (calls) ou en dessous (puts) du prix d’exercice, si ce montant est supérieur à la prime. Cette prime représente la perte maximum que vous pouvez subir.

Si vous détenez un actif et que vous souhaitez vous protéger d’éventuelles pertes à court terme, vous pouvez couvrir vos positions (hedging) en achetant une option put. Cette stratégie s’appelle un married put.

La vente de calls et puts

Lorsque vous vendez un call ou un put, vous prenez la place du signataire de l’ordre. La transaction la moins complexe est une option d’achat couverte, qui consiste en la vente d’une option call sur un actif que vous détenez actuellement. Si le cours de l’actif que vous possédez ne dépasse pas le prix d’exercice de l’option que vous avez vendue, alors vous pouvez garder la prime en tant que gain.

Vous pouvez vendre des options calls même sans détenir l’actif sous-jacent, sous la forme d’option call non couverte (naked call). Il s’agit cependant d’une stratégie risquée car il se pourrait que vous ayez à payer le coût total des actions afin de les vendre à perte au détenteur.

Les straddles et strangles

Il est possible d'investir sur plusieurs options à la fois. Par exemple, un straddle (option double) consiste en l’achat simultané d’une option put et d’une option call sur le même marché, avec les mêmes prix d’exercice et date d’expiration. Vous pouvez ainsi tirer parti de la volatilité, que le marché sous-jacent évolue à la hausse ou à la baisse. Cependant, vous perdrez votre prime en cas d’absence de volatilité.

Un strangle (position combinée) est une stratégie similaire, mais où l’achat du call s’effectue à un prix d’exercice légèrement plus élevé que le put. Cela signifie que le mouvement de cours devra être plus important afin d’entraîner un gain, mais l’ouverture des positions sera plus abordable car les deux options seront alors out of the money (en dehors de la monnaie).

Vous pouvez bien sûr vous positionner à l’opposé des straddles et strangles, en utilisant des positions courtes afin de tirer profit de marchés stagnants.

Les spreads

Les spreads reposent sur l’achat et la vente simultanés d’options. Par exemple, dans le cas d’un call spread vous achetez une option call tout en en vendant une autre à un prix d’exercice plus élevé. La différence entre les deux prix d’exercice représente votre gain maximum, mais votre investissement initial sera abaissé par la vente de la deuxième option.

Le papillon est une stratégie plus complexe, qui repose sur l'achat de plusieurs options calls et puts avec des prix d’exercice différents à un taux établi de positions longues et courtes. Vous pouvez ainsi réaliser des gains lorsque la volatilité est faible, sans risque excessif. Il existe plusieurs types de stratégies papillons : le condor, le papillon Iron et le condor Iron.

Deux façons d'investir sur les options

En plus de choisir quelle stratégie de trading sur options vous convient, vous devrez aussi décider de quelle manière vous comptez acheter et vendre ces options. 

  1. Le trading sur options avec un courtier

    Les options cotées s'échangent sur des places boursières réglementées, comme les actions. Comme pour les actions, vous devez remplir plusieurs conditions afin d’acheter et de vendre sur une place boursière, c’est pourquoi la plupart des investisseurs particuliers désirent passer par un courtier.

    Lorsque vous utilisez les services d’un courtier sur options, vous investissez sur leur plateforme et ils exécutent vos ordres sur la place boursière correspondante. Une commission est généralement facturée pour chaque ordre.
     
  2. Le trading sur options avec les CFD

    Lorsque vous investissez sur les options au travers des CFD, vous obtenez le droit d’acheter ou de vendre des CFD sur les options, au lieu de les acheter ou de les vendre directement. Les CFD reproduiront toujours les cours du marché sous-jacent. Vos gains et pertes seront donc les mêmes qu’en passant par un courtier, moins les coûts d’ouverture de la position.

    Plutôt que de vous enregistrer auprès d’un courtier traditionnel, vous devrez ouvrir un compte chez un courtier CFD. Cela signifie que vous pourrez acheter et vendre des options ainsi que des milliers d’autres valeurs grâce à un seul identifiant.

    En savoir plus sur le trading sur CFD.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Nous contacter

Notre Service Client est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

+352 24 87 11 19

ou par email à support.lu@ig.com.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.