Comprendre les actions

Investir sur les actions

Comment investir sur les actions

Il existe de nombreuses stratégies pour investir sur les actions.
Vous pouvez notamment :

Vous pouvez aussi investir sur le cours des actions à travers des produits dérivés tels que les CFD, qui vous permettent de n’immobiliser qu’un faible pourcentage de votre exposition totale sur le marché, appelé ‘couverture’.

En savoir plus sur la négociation sur actions avec IG.

Les actions sont habituellement considérées comme des investissements à long terme. Les actionnaires les conservent généralement pendant au moins cinq ou dix ans. Pendant cette période, le cours d’une action est susceptible de varier et si l’entreprise fait faillite, vous risquez de perdre votre investissement initial.

Voici quelques solutions pour investir sur les actions ou des dérivés actions :

 

CFD

IG vous permet d’investir sur des CFD, c’est à dire d’investir sur des actions sans avoir à en être propriétaire et à en assumer le coût. L’effet de levier vous permet d’investir sur les marchés sans immobiliser la valeur totale de votre position.

Avec les CFD, vous vous engagez à investir sur la différence de valeur d’une action entre le moment où vous ouvrez une position et le moment où vous la fermez.

Votre compte de négociation sur CFD vous permet d’investir sur une large gamme d’autres marchés, tels que le Forex, les indices et les matières premières.

Pour plus d’informations sur la négociation sur CFD actions, nous vous invitons à consulter la section Comment investir avec les CFD.

Les CFD sont des produits à effet de levier et peuvent entraîner des pertes excédant votre investissement initial.

Courtage sur actions

Pour acheter ou vendre des actions, vous devrez faire appel à un courtier qui fera office d’intermédiaire entre vous et le marché boursier. Le rôle du courtier consiste essentiellement à acheter et vendre des actions pour votre compte. Son degré d’implication dans votre stratégie dépend du service dont vous souhaitez bénéficier.

Il existe trois principaux types de services :

Courtiers de plein exercice
Rôle : Comprendre vos objectifs d’investissement, élaborer et mettre en œuvre une stratégie pour les atteindre.
Taux de commission : Elevé.

Courtiers conseil
Rôle : Vous donner des conseils d’investissement et vous recommander certaines transactions, tout en vous laissant la responsabilité de la décision finale.
Taux de commission : Moyen.

Courtier spécialisé dans l’exécution
Rôle : Celui-ci se limite à exécuter vos instructions, sans donner aucun conseil d’investissement. De nombreux courtiers en ligne ne proposent qu’un service d’exécution.
Taux de commission : Minime.

Face à une telle variété de sociétés de courtage, il est important de bien choisir le type de courtier dont vous avez besoin. En fonction de votre connaissance des marchés et du temps que vous êtes prêt à consacrer au suivi de votre portefeuille, vous déterminerez l’aide que doit vous apporter votre courtier.

Sachez qu’un même courtier peut offrir différents types de services (un courtier spécialisé dans l’exécution peut, par exemple, proposer des services de conseil moyennant une commission plus élevée).

Contrats à terme

Les futures (ou contrats à terme) permettent à deux parties d’échanger un nombre fixe d’actions (ou d’un autre actif) à une date future déterminée et pour un prix convenu aujourd’hui.

Ces transactions permettent aux actionnaires de garantir un prix, limitant ainsi leur risque si le marché évolue défavorablement sur une période donnée. Pour compenser la prise de position inverse, les spéculateurs facturent une commission.

Options

Les options sont des contrats qui donnent à leur détenteur le droit et non l’obligation d’acheter ou de vendre à un prix fixe, à une date donnée ou avant cette date.

Vous pouvez les utiliser pour spéculer sur les performances d’une action ou pour couvrir vos investissements actuels.

 

 

Tarification

La négociation traditionnelle sur actions n’offre pas d'effet de levier : lorsque vous achetez des actions par l’intermédiaire d’un courtier traditionnel, vous en payez la valeur totale, qui constitue votre prise de risque face aux performances de l’entreprise.

Un certain nombre de frais s’ajoutent au prix d’achat. Cliquez sur le diaporama (à droite) pour en savoir plus.

Si vous choisissez de faire appel à un courtier, les frais dépendront du type de service que vous recherchez. La prestation la plus complète prévoit une évaluation détaillée de vos besoins et de votre portefeuille existant, pour permettre au courtier de faire des recommandations pertinentes. Il se peut alors que le courtier vous facture des frais ou applique une commission plus élevée.

À l’opposé, la prestation de base prévoit uniquement l’exécution de vos transactions, sans fournir aucun conseil. Ce service est plus économique mais vous devrez mener vos propres recherches.

Une autre possibilité consiste à investir sur les actions à travers les CFD, avec lesquels la commission peut descendre jusqu’à 0,1 % de la valeur de la transaction. Et comme vous investissez avec effet de levier, vous ne mobiliserez qu’une portion de la valeur totale de votre transaction.

N’oubliez pas toutefois que si le marché évolue défavorablement, votre risque est exactement le même que si vous aviez acheté directement les actions.

VAD sur actions

La « VAD » ou «​ vente à découvert » consiste à vendre des actions dans l’idée de les racheter à un prix inférieur. Les investisseurs utilisent cette méthode pour tirer profit d’une baisse de cours attendue.

L’idée est d’emprunter les actions auprès d’un courtier et de les vendre immédiatement, avec l’obligation contractuelle de racheter les mêmes actions à une date ultérieure. Vous attendez que le cours des actions chute afin de les racheter à un prix inférieur à celui auquel vous les avez vendues et d’empocher la différence.

La vente à découvert est essentiellement pratiquée par des investisseurs professionnels car beaucoup de courtiers traditionnels n’offrent pas ce service aux investisseurs privés. Mais avec le service d’exécution d’ordres sur CFD IG, vous pouvez vendre à découvert sur les actions ainsi que d’autres produits dérivés tels que les options, les matières premières...

Exemple de transaction perdante

  1. Supposons que l’action BNP Paribas cote à 29 €
  2. Jonathan décide d’emprunter 100 actions BNP Paribas auprès d’un courtier dans le but de les revendre pour un montant total de 2900 €
  3. Peu après, le cours des actions monte à 31 €
  4. Jonathan décide de clôturer sa position en achetant 100 actions BNP Paribas pour un montant de 3 100 €
  5. Il restitue les actions au prêteur et lui verse une commission. Ce dernier récupère ainsi ses actions en empochant une commission
  6. Jonathan a perdu 200 €, c’est-à-dire la différence entre le prix de vente des actions empruntées et le prix d’achat des actions restituées, qui était supérieur, plus la commission qu’il a versée au courtier.

Exemple de transaction gagnante

  1. Supposons que l’action BNP Paribas cote à 29 €
  2. Jonathan décide d’emprunter 100 actions BNP Paribas auprès d’un courtier dans le but de les revendre pour un montant total de 2900 €
  3. Peu après, le cours des actions chute à 27 €
  4. Jonathan peut maintenant acheter 100 actions BNP Paribas pour 2 700 €
  5. Il restitue les actions au prêteur, qui récupère ainsi ses actions en empochant une commission
  6. Jonathan a gagné 200 €, c’est-à-dire la différence entre le prix de vente des actions empruntées et le prix d’achat des actions restituées, qui était inférieur. La commission versée au courtier est toutefois à déduire de la plus-value réalisée.

 

 
 

Horaires de négociation

Vous pouvez négocier les actions pendant les heures d’ouverture du marché boursier concerné.

En France, par exemple, l’achat et la vente se déroulent pendant les heures de négociation de 09h00 à 17h30. Toutefois, une période de « fixing » a généralement lieu de 8h45 à 9h00 avant l’ouverture de séance, puis à nouveau entre 17h30 et 17h35 avant le relevé des cours de clôture.

Le tableau liste les horaires d’ouverture et de clôture des bourses mondiales.

Bourse

Fuseau horaire

Ouverture

Clôture

Australian Securities Exchange (ASX)

AEST (GMT+10)

10h00

16h10

Copenhagen Stock Exchange (CSE)

CST (GMT+1)

9h00

17h00

Euronext Amsterdam (AMS)

CET (GMT+1)

9h00

17h40

Euronext Paris (EPA)

CET (GMT+1)

9h00

17h30

Frankfurt Xetra (FSX)

CET (GMT+1)

9h00

17h30

Helsinki Stock Exchange (OMX)

EET (GMT+2)

10h00

18h30

Hong Kong Stock Exchange (HKEX)

HKT (GMT+8)

9h30

16h00

Irish Stock Exchange (ISE)

GMT

8h00

16h30

Johannesburg Securities Exchange (JSE)

CAT (GMT+2)

9h00

17h00

London Stock Exchange (LSE)

GMT

8h00

16h30

Milan Stock Exchange (MTA)

CET (GMT+1)

9h00

17h25

NASDAQ

ET (GMT-5)

9h30

16h00

National Stock Exchange of India (NSE)

IST (GMT+5.5)

9h00

15h30

New York Stock Exchange (NYSE)

ET (GMT-5)

9h30

16h00

New Zealand Stock Market (NZSX)

NZST (GMT+12)

10h00

17h00

Oslo Stock Exchange

CET (GMT+1)

9h00

5h30

Shanghai Stock Exchange (SSE)

CSE (GMT+8)

9h30

15h00

Singapore Exchange (SGX)

SGT (GMT+8)

9h00

17h00

Spanish Stock Exchange (BME)

CET (GMT+1)

9h00

17h30

Stockholm Stock Exchange (OMX)

CET (GMT+1)

9h00

17h30

Swiss Stock Exchange

CET (GMT+1)

9h00

17h30

Toronto Stock Exchange

ET (GMT-5)

9h30

16h00

Tokyo Stock Exchange (TSE)

JST (GMT+9)

9h30

15h00

Vienna Stock Exchange

CET (GMT+1)

8h55

17h35