L’euro reste inchangé malgré l’abaissement de la note française

L’euro est globalement inchangé face au dollar US, bien que la note souveraine de crédit de la France ait été abaissée par Standard & Poor’s.

L’EUR/USD s’échange à 1.3425$, tout juste en territoire positif après s’être remis de la dégradation de ce matin. Standard & Poor’s a en effet abaissé la note de crédit de la France d’un cran, de AA+ à AA, en raison de son taux de chômage et de sa faible croissance.

Les dernières 48h ont soulevé de nombreuses questions quant à la zone euro. Hier, la Banque Centrale Européenne a baissé ses taux d’intérêt de 0.25% à 0.25% - soit le plus bas niveau jamais connu. Les abaissements de taux d’intérêt mettent la pression sur la monnaie locale, les dépôts rapportant moins aux épargnants, mais celui-ci pointe également à quel point la zone euro doit être faible pour que la BCE prenne une telle décision. Ceci pourrait-il relancer la crise de la zone euro ?

A 14h30, les Etats-Unis annonceront les chiffres de l’emploi non-agricole et du chômage. Le consensus table sur une augmentation de 120 000 nouveaux emplois et un taux de chômage en hausse à 7.3%. La Réserve Fédérale prépare son plan de relance pour le marché de l’emploi et si les chiffres dépassent les prévisions des analystes, l’euro pourrait repasser sous les 1.34$.

081113 ED

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.