Les indices finissent sur une note mitigée, après la forte baisse de lundi

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) n’a pas réussi à se reprendre (-0,31% à 4.343,73 points) dans un volume d'échanges nourri de 3,4 milliards d'euros à l'issue d'une séance dénué de rendez-vous majeur.

Les indices finissent sur une note mitigée, après la forte baisse de lundi

Parmi les autres marchés européens, Francfort a reculé de 0,35% et Londres de 0,83%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 0,32%.

De son côté, la cote parisienne a ouvert sur une forte baisse avant de remonter la pente au cours de la matinée avec des incursions en territoire négatif, sans toutefois parvenir à inscrire une direction ferme.

Deux réunions de politique monétaire de la FED sont encore attendues d'ici à la fin de l'année et les investisseurs restent suspendus à la Réserve Fédérale, qui les a plongés dans le flou lors de la dernière.

Coté statistiques, en Allemagne, les prix à la consommation n'ont pas évolué sur un an au mois de septembre, marquant un nouveau ralentissement de l'inflation de la première économie européenne. En Espagne, ils ont reculé de 1,2% en septembre sur un an, après 0,5% en août.

Aux Etats-Unis, les prix des logements ont de nouveau reculé en juillet tandis que le moral des ménages s'est amélioré en septembre à la surprise des analystes.

Malgré cela, Wall Street a fini en ordre dispersé mardi à l'issue d'une séance incertaine, sans vraiment rebondir au lendemain d'une forte baisse : le Dow Jones a pris 0,30% à 16.049,13 points, mais le Nasdaq a perdu 0,59% à 4.517,32 points terminant dans le rouge pour la sixième séance de suite.

Particulièrement surveillé par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,12% à 1.884,09 points.

Du côté des valeurs, Numericable-SFR (-9,24% à 41,07 euros) a été affecté par les répercussions de la défiance des investisseurs vis-à-vis du marché de la dette d'entreprise.

Les constructeurs automobiles et leurs sous-traitants étaient toujours marqués par les rebondissements du scandale Volkswagen mais ont néanmoins sorti la tête de l'eau. Peugeot a pris 1,89% à 12,65 euros, Renault 0,87% à 62,72 euros et Faurecia 2,10% à 26,94 euros, bénéficiant également d'un relèvement de recommandation à "acheter" contre "neutre" auparavant par Kepler Cheuvreux.

Kepler a aussi relevé sa recommandation sur BNP Paribas (+0,75% à 50,90 euros) à "acheter" contre "neutre", Altran (+2,97% à 10,19 euros) profitant pour sa part d'un début de suivi à "acheter" par Berenberg.

Enfin, Société Générale a pris 1,68% à 38,74 euros après avoir vu sa recommandation relevée à "acheter" contre "neutre" auparavant par HSBC. La banque envisage par ailleurs de fermer 400 agences d'ici à 2020, soit quasiment 20% de son réseau, selon des sources syndicales confirmant une information des Echos.

Metabolic Explorer (Metex) a pris 3,26% à 3,17 euros soutenu par le renforcement de sa trésorerie au premier semestre, alors que l'entreprise de chimie végétale attend toujours la confirmation du coréen SK Chemicals pour la construction d'une première usine à partir d'une de ses technologies.

Bonduelle a perdu 5,75% à 23,77 euros alors que le groupe agroalimentaire a vu son bénéfice net annuel s'envoler sur l'exercice décalé 2014/15, notamment grâce à une indemnité reçue après un litige né de l'acquisition France Champignon en 2010, et à une baisse des charges financières.

Arcelor Mittal s'est stabilisé (+1,69% à 4,70 euros) après une chute très sévère la veille dans le sillage du géant suisse Glencore.

Sur le marché des changes, l'euro montait très légèrement mardi face au dollar, vers 23H00 la monnaie unique européenne valait 1,1254 dollar contre 1,1242 dollar lundi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.