Les marchés dans le rouge après cette première séance de la semaine

La Bourse de Paris a commencé la semaine dans le rouge et a cédé 0,83% à 4 358,07 points dans un volume d'échanges faible de 2,6 milliards d'euros.

Les marchés dans le rouge après cette première séance de la semaine

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a perdu 0,71% et celle de Londres a clôturé à l'équilibre (-0,04%). Par ailleurs l'Eurostoxx a reculé de 1,01%.

La prudence a été le maître mot parmi les investisseurs qui n’ont pas voulu prendre de risques et attendront jeudi et vendredi pour prendre position, après la réunion de la Banque Centrale Européenne et les chiffres de l'emploi américain.

Par ailleurs, les troubles politiques à Hong Kong ont pesé sur les valeurs exposées à la région, telles que celles du secteur du luxe. Le gouvernement britannique s’est dit préoccupé par la situation dans son ex-colonie, théâtre de manifestations pro-démocratiques sans précédent depuis son rattachement à la Chine, en 1997.

Sur le front des statistiques macroéconomiques, les indicateurs du jour n'ont pas vraiment permis de lever les hésitations.

L'inflation allemande est restée à son plus bas niveau en septembre à 0,8% tandis que la confiance économique s'est de nouveau dégradée pour le même mois.

Aux États-Unis en août, l'inflation a ralenti, les dépenses des ménages ont augmenté plus que prévu et les promesses de logements ont pour leur part baissé davantage qu'anticipé.

Du côté des valeurs, Ipsen (-1,41% à 38,85 euros) a baissé après avoir admis samedi un échec dans sa tentative d'élargir les indications d'un de ses traitements phares, le tasquinimod, à de nouvelles pathologies.

BNP Paribas a cédé 1,42% à 52,08 euros. Le président de la banque, Baudouin Prot, quittera, à sa demande, son poste le 1er décembre et sera remplacé par son conseiller, Jean Lemierre.

Les valeurs bancaires ont globalement pesé sur la cote à l'image de Société Générale (-1,66% à 40 euros) et Crédit Agricole (-1,13% à 11,76 euros).

Technicolor (-4,74% à 5,25 euros) a terminé en dernière place de l'indice SBF 120 souffrant de commentaires négatifs d'analystes.

LVMH a pour sa part fait les frais (-1,53% à 128,85 euros) de la situation très tendue à Hong Kong, un carrefour asiatique prépondérant pour les enseignes de luxe.

L'euro se stabilisait face au dollar lundi, tout en restant proche de son plus bas en près de deux ans. Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,2686 dollar après être tombée vers 05H50 GMT à 1,2664 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.