Beau rebond des Bourses mondiales

L’indice vedette français CAC 40 a terminé en nette progression hier  (+1,01% à 4.977,32 points) dans un volume d'échanges étoffé de 4,0 milliards d'euros, aidée par de bonnes publications d’entreprises.

Beau rebond des Bourses mondiales

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 1,06% et Londres 0,77%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,17%.

Le marché a été partagé entre des indicateurs américains contrastés. Le moral des ménages a chuté bien plus que prévu en juillet, alors que les prix des logements ont légèrement reculé en mai aux Etats-Unis

Ceci étant, les investisseurs attendent surtout les conclusions de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a débuté mardi et doit s'achever mercredi après la clôture des marchés européens.

La Fed devrait sauf coup de théâtre attendre d'avoir plus de certitudes sur l'économie américaine avant de relever ses taux, maintenus proches de zéro depuis la fin 2008.

Hier, Wall Street a mis fin à plusieurs séances de baisse par un net rebond qu'a alimenté une série encourageante de résultats d'entreprises: le Dow Jones a pris 1,09%  à 17.630,27 points, le Nasdaq a gagné 0,98% à 5.089,21 points et le S&P 500 a avancé de 1,24% à 2.093,25 points.

Le marché a été par ailleurs animé par une série de résultats d'entreprises.

L'action Kering a bondi (+5,57% à 172,50 euros) bénéficiant d'un bénéfice net plus que doublé au premier semestre et de l'activité meilleure que prévu de Gucci.

Dans la foulée, LVMH a pris 3,01% à 165,80 euros.

L'action Orange a été recherché (+0,94% à 15,09 euros). Son bénéfice net a presque doublé au premier semestre pour atteindre 1,10 milliard d'euros.

En revanche, Michelin a chuté (-6,07% à 89,76 euros), la hausse de 13,3% de son bénéfice net n'ayant pas suffi à satisfaire toutes les attentes.

Altran a gagné 6,17% à 10,92 euros après l'annonce de l'acquisition d'une société technologique indienne, SiConTech, spécialisée dans la conception des semi-conducteurs.

Faiveley Transport a décollé (+35,21% à 96,00 euros), après avoir été suspendu la veille, porté par la perspective de son acquisition par l'américain Wabtec Corporation. La valeur s'approchait des 100 euros proposé par l'acquéreur.

Séché Environnement a grimpé (+5,91% à 33,50 euros) après avoir vu son activité progresser au premier semestre, portée par la branche des déchets non dangereux. Le titre bénéficiait également d'un relèvement de sa recommandation par Natixis.

Guerbet s'est envolé (+20,83% à 51,86 euros) après l'annonce de l'acquisition de l'activité de produits de contraste du groupe irlandais Mallinckrodt qui va lui permettre de doubler son chiffre d'affaires.

Enfin, Ford, qui a enregistré au deuxième trimestre ses plus gros bénéfices trimestriels en 15 ans, grâce notamment à de solides ventes en Amérique du nord, a gagné 1,92% à 14,83 dollars.

Sur le marché des changes, l'euro baissait légèrement face au dollar mardi, les cambistes évitant de prendre de gros risques à la veille de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Vers 23H00, la monnaie unique européenne valait 1,1058 dollar contre 1,1091 dollar lundi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.