Le CAC reprend des couleurs

La Bourse de Paris a nettement rebondi jeudi après trois séances de baisse consécutives après l’intervention de certaines banques centrales de pays émergents, un bon chiffre concernant l’économie anglaise et la bonne tenue de Wall Street en matinée.

L'indice CAC 40 a gagné 0,98 % à 4 185,29 points, dans un volume d'échange de 3,5 milliards d'euros. Le DAX 30 a pris 0,62 % à 9 406,91 points et le FTSE 100, 0,33 % à 6 572,33 points. 

Les craintes concernant les marchés émergents se sont dissipées tout au long de la séance après l’intervention ou les volontés d’intervention affichées de diverses banques centrales de pays émergents pour tenter d’enrayer la chute de leur monnaie. La Banque centrale indienne a surpris mardi en augmentant son taux directeur d'un quart de point alors que sa consœur turque, par la voix de son gouverneur, confirmait sa volonté de relever ses taux d’intérêt lors d’une réunion en urgence, dans la soirée, de son comité directeur. 

Dans la matinée, les investisseurs saluaient les bons chiffres du PIB en Grande-Bretagne. Ce dernier s’est affiché en hausse de 0,7 % au quatrième trimestre selon les données publiées par l'Office national de la statistique et de 2,8 % au quatrième trimestre, en variation annuelle. 

Néanmoins, de nombreux analystes ont évoqué un "rebond technique" pour qualifier la séance alors que les investisseurs ont les yeux tournés vers la FED qui devrait achever sa réunion ce jour en, selon le consensus, annonçant la poursuite de son programme de réduction de ses rachats d'actifs. Une majorité d'économistes parie sur un « tapering » de 10 milliards en février, pour ramener son intervention sur les marchés à 65 milliards de dollars et sur un maintien des taux directeurs à des niveaux proches de zéro. 

Outre-Atlantique, les résultats d'entreprises et les indicateurs publiés hier, jugés encourageants, ont permis aux marchés, à la suite des bourses européennes, de retrouver leur calme et de s’afficher en hausse. L'indice VIX, dit "indice de la peur", a ainsi perdu 9,18 % sur la séance après s'être envolé au cours des dernières séances. 

La chute surprise des commandes de biens durables en décembre n’a pas vraiment pesé sur la tendance alors que les investisseurs se rassuraient avec la progression inattendue du moral des ménages en janvier. Les bons résultats de Ford, Dupont, Pfizer et de Comcast ont aussi contribué aux velléités haussières des investisseurs. 

Le Dow Jones a progressé de 0,57 % à 15 928,56 points, le S&P 500 de 0,61 % à 1 792,50 points et le Nasdaq, handicapé par la baisse de 7,91 % d’Apple, de 0,35 % à 4 097,96 points. 

Parmi les valeurs françaises, les banques se sont trouvées très entourées. BNP Paribas a pris 2,14% à 58,22 euros, Crédit Agricole 2,29% à 10,21 euros et Société Générale 1,42% à 43,43 euros. 

STMicroelectronics a progressé de 2,85 % à 5,812 euros. Le groupe a annoncé avoir divisé sa perte par plus de deux en 2013. 

JCDecaux s’est adjugé 3,99 % à 31,93 euros après avoir annoncé une hausse de 2 % de son chiffre d'affaires en 2013. 

Ipsen a reculé de 0,98 % à 30,70 euros. Le groupe a annoncé une hausse de 0,4 % de son chiffre d'affaires en 2013. 

Kaufman & Broad a fini en recul de 0,15 % à 19,37 euros après l’annonce d’un bénéfice net en repli de 14,2% en 2013. 

Neopost s’est envolé de 3,78 % à 62,93 euros. La société va s'associer avec La Poste pour mettre en place un système de consignes automatisées. 

Enfin, Montupet a bondi de 9,86 % à 38,88 euros. La société a annoncé une accélération de son activité en fin d'année. 

L’Euro est resté stable à 1,3671 Dollar, l’or à 1 256,81 dollars l’once alors que le WTI, échéance mars 2014, rebondissait à 97,22 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.