Rebond après les avancées du dossier grec

L’indice phare français CAC 40 a fortement rebondi hier terminant en progression de 1,95% à 5.182,53 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,2 milliards d'euros, après trois séances consécutives de repli.

Rebond après les avancées du dossier grec

Le marché parisien s'est repris dès l'ouverture, avant d'accélérer brusquement dans l'après-midi, après des informations évoquant un projet d'accord sur la Grèce.

Selon une source gouvernementale grecque, les équipes techniques du gouvernement grec et des créanciers sont parvenus à une ébauche d'accord, portant sur certains points, après de longues négociations depuis février.

Ceci étant, il est nécessaire de prendre ces nouvelles avec des pincettes, puisqu'il n'y a aucune confirmation de la part des créanciers, seulement du gouvernement grec.

Côté statistique, le principal indicateur du jour a été publié en Allemagne avant l'ouverture, avec une hausse du moral des consommateurs en mai, selon le baromètre GfK.

Par ailleurs en France en mai 2015, la confiance des ménages a été en léger repli. Après avoir progressé de 8 points entre octobre 2014 et avril 2015, l'indicateur qui la synthétise perd 1 point pour se situer à 93 points en mai 2015, a indiqué l'Insee.

Malgré une maigre actualité économique américaine, Wall Street a rebondi mercredi sur son déclin de la veille, aidée par l'optimisme des marchés européens sur la Grèce: le Dow Jones a pris 0,67% et le Nasdaq 1,47%, à un record. L'indice S&P 500 a lui avancé de 0,92% à 2.123,48 points.

Parmi les valeurs, les banques, sensibles au dossier grec, ont tiré le marché vers le haut, à l'image de BNP Paribas (+1,62% à 56,47 euros), l'action Crédit Agricole (+5,48% à 14,33 euros) et Société Générale (+2,09% à 44,20 euros)

Plusieurs valeurs industrielles ont été recherchées, avec Alcatel-Lucent (+4,93% à 3,64 euros), Alstom (+3,13% à 29,13 euros), Legrand (+3,02% à 52,93 euros) et Schneider Electric (+3,17% à 71,28 euros).

Lafarge a progressé (+1,97% à 65,85 euros). Son projet de fusion avec Holcim se trouve dans la dernière ligne droite et les deux groupes ont finalisé leur accord avec l'irlandais CRH, annoncé en février, portant sur la cession d'actifs pour 6,5 milliards d'euros.

Groupe Fnac a profité (+2,76% à 62,94 euros) d'une note favorable du courtier Kepler Cheuvreux.

Sur le marché des changes, le billet vert, raffermi par la perspective d'un relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis, a atteint un pic de 13 ans contre le yen à 124,30 yens.

Suivez l'évolution du cours du dollar avec IG. 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.