Les marchés effacent leurs replis dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris progresse de 2,90% à 4631,51 points dans un volume de 1827 millions d’euros. La hausse de Wall Street hier s’est répandue sur les principaux marchés mondiaux.

Les marchés effacent leurs replis dans le sillage de Wall Street

Des statistiques importantes meilleures que les attentes et des éclaircissements de la Fed ont permis de rassurer les investisseurs. La Bourse de Shanghaï elle aussi évoluait dans le vert.

Ailleurs en Europe, le DAX 30 gagne 2,99%, le Footsie londonien progresse de 2,18% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 3,00%.

Du point de vue macroéconomique, Wall Street reprend des couleurs grâce à trois composantes. En effet, les investisseurs ont salué le chiffre des commandes de biens durables publié hier qui était en hausse et la réduction des stocks de pétrole brut. De plus, William Dudley, président de la réserve fédérale de New York, a indiqué lors d’une conférence de presse ce mercredi qu’une hausse des taux en septembre était un scénario peu probable.

Dès ce soir, le marché se tournera désormais vers Jackson Hole qui réunira les principaux banquiers centraux et qui se terminera la fin de cette semaine. En l’absence de Janet Yellen, ce sera Stanley Fischer, le vice-président de la Fed, qui présidera l’assemblée.

La Chine a été le premier pays touché par ce regain de confiance en l’économie américaine, à l’image de la Bourse de Shanghaï qui a clôturée en hausse de 5,34%, stoppant ainsi cinq baisses consécutives de grande ampleur.

Du côté des statistiques, trois indicateurs américains dans l’après-midi. A 14h30, les inscriptions hebdomadaires au chômage et la deuxième estimation du PIB au deuxième trimestre. Par la suite, ce sera au tour des promesses de vente de logements pour le mois de juillet.

Du côté des valeurs, Bouygues s’apprécie de 5,61% à 33,31 euros grâce notamment à l’annonce de la hausse de 50,6% de son résultat opérationnel courant du premier semestre.

Par ailleurs, le cours du Brent a rebondit grâce à la forte réduction des stocks de brut aux Etats-Unis, entrainant avec lui Total qui s’apprécie de 4,03% à 39,23 euros.

Finalement, Gemalto chute de -7,57% à 68,26 euros alors que le groupe confirmait ses objectifs.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (-0,17% à 1,1292$). L’euro reprend du terrain au regard de la probabilité de la hausse des taux de la Fed qui s’amoindrit.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.