De l'hésitation avant un weekend prolongé aux Etats-Unis

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse de 0,32% à 4 382 points dans un volume d'échanges modéré de 3,6 milliards d'euros, sans parvenir à conserver les niveaux atteints en cours de séance, après des indicateurs mitigés aux Etats-Unis.

De l'hésitation avant un weekend prolongé aux Etats-Unis

Parmi les autres marchés européens, Francfort a pris 0,77%, Londres terminant à l'équilibre (+0,02%). Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a gagné 0,45%.

A l'ouverture, la cote parisienne a un peu patiné autour de l'équilibre, juste après la publication des détails de la croissance allemande au troisième trimestre, qui a confirmé la progression de 0,1% du Produit Intérieur Brut.

Côté français, le climat des affaires en novembre s'est amélioré dans l'ensemble des secteurs économiques.

Parallèlement, l'OCDE a jugé mardi dans son dernier exercice de prévisions que la zone euro faisait peser un "risque majeur" sur l'économie mondiale, justifiant de nouvelles mesures monétaires et des politiques budgétaires plus souples.

Aux Etats-Unis, le produit intérieur brut (PIB) au troisième trimestre aux a été revu en hausse contre toute attente, à 3,9% contre 3,5%, selon une deuxième estimation du département du Commerce, ceci étant le moral des ménages américains a reculé en novembre, selon le Conference Board.

Cette statistique a inquiété les investisseurs à deux jours de la célébration de Thanksgiving aux Etats-Unis, qui marque le début de la saison des fêtes de fin d'année, une période cruciale pour la consommation.

Sur le front de l'immobilier, les nouvelles ont été plus positives : les prix des logements ont rebondi en septembre après trois mois consécutifs de repli.

Dans ces conditions, la Bourse de New York a fini sans direction, selon des résultats révisés, le Dow Jones Industrial Average qui s'était provisoirement rapproché d'un nouveau record à la clôture des échanges, a finalement cédé 0,02% à 17 814 points. Il avait jusque-là enchaîné trois sommets d'affilée depuis jeudi soir. Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est apprécié de 0,07% à 4 758,25 points. L'indice élargi S&P 500 a également mis un terme provisoire à sa course vers de nouveaux records et fini en légère baisse, cédant 0,12% à 2 067 points.

Parmi les valeurs, les sociétés bancaires ont progressé à l'image de BNP Paribas (+1,83% à 51,12 euros), Société Générale (+1,79% à 39,49 euros) et Crédit Agricole (+2,49% à 11,12 euros).

Hermès (-1,02% à 262,30 euros) et LVMH (-0,35% à 143,80 euros) ont fini dans le rouge. Le numéro un mondial du luxe LVMH a entériné mardi son désengagement du capital de son concurrent Hermès lors d'une assemblée générale extraordinaire.

Bigben Interactive a perdu de son côté 6,36% à 5,45 euros après avoir plongé dans le rouge au premier semestre en raison de son activité de distribution de mobiles et d'un effet de change même s'il a confirmé ses objectifs annuels.

Trigano a en revanche décollé de 12,44% à 18,44 euros, les investisseurs retenant la hausse de son activité et de sa rentabilité en dépit d'une chute de 36% de son bénéfice net lors de son exercice annuel décalé, affecté par des éléments exceptionnels.

Zodiac Aerospace a pris 4,85% à 25,40 euros, le marché se laissant gagner par l'optimisme affiché par le groupe qui table sur un rapide retour à la normale et un nouvel exercice de croissance, malgré le recul de son bénéfice net de 4,4% au cours de son exercice décalé 2013/14.

Sur le marché des changes, l'euro regagnait un peu de terrain face au dollar en fin d'échanges new-yorkais, la monnaie unique européenne valait 1,2473 dollar, contre 1,2439 dollar lundi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.