Le CAC progresse au lendemain des élections européennes

La Bourse de Paris évoluait en légère hausse lundi matin après des élections européennes qui ont finalement été pour les investisseurs qu’un non-événement et dans une séance qui verra les marchés anglo-saxons fermés.

A mi-séance, l'indice CAC 40 prenait 0,34 % à 4 508,50 points et le DAX, 0,88 % à 9 854,45 points.

Les marchés devraient rester calme ce jour en raison de la fermeture des marchés anglo-saxons, pour le Memorial Day aux Etats-Unis et le May Bank Holiday en Grande-Bretagne.

Le marché parisien a pris acte ce matin du résultat des élections européennes. Malgré la poussée de l'extrême droite et des partis eurosceptiques, la donne ne devrait pas fondamentalement changer en Europe, les partis traditionnels conservent une majorité nette au sein du Parlement. De fait, contrairement aux craintes qui avaient éclos en fin de semaine dernière alors que la poussée des partis anti-européens se précisait, la gouvernance de l'Union européenne et de l'euro zone devrait être que peu affectée.

De même, les opérateurs faisaient preuve du même flegmatisme après la victoire du milliardaire pro-occidental Petro Porochenko à la présidentielle en Ukraine. Sans majorité au parlement, le nouveau président devra notamment faire face aux tensions séparatistes et à la quasi-faillite de son pays dans un contexte, selon certains observateurs, de « retour à la guerre froide ».

Sur le plan des indicateurs macroéconomiques, le moral des consommateurs allemands s’est inscrit à un niveau stable selon l’indice publié ce matin par l’institut Gfk. Les analystes soulignent toutefois qu’une escalade des tensions en Ukraine pourrait peser sur le morale des ménages.

Parmi les valeurs françaises, Alstom progressait de 0 ,66 % à 28,80 euros. Le président François Hollande va rencontrer de nouveau, mercredi Jeffrey Immelt, PDG de General Electric, candidat à la reprise du pôle énergie de l'industriel français.

Europacorp progressait de 3,20 % à 4,84 euros après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 14,7% sur l'année à 213,1 millions d'euros, et de 68% sur le seul quatrième trimestre clos le 31 mars à 112,9 millions d'euros.

Soitec s’envolait de 15,69 % à 2,95 euros. La société a conclu un accord avec le fabricant chinois de plaques de silicium Simgui visant à répondre à l'augmentation de la demande chinoise et à l'insuffisance mondiale des capacités de production de plaques de silicium sur isolant.

Enfin, Atos prenait 5,01 % à 63,51 euros après l'annonce du lancement de son offre publique d'achat amicale sur le dernier constructeur informatique français, Bull. Dans la foulée, Bull s’envolait de 21,45 % à 4,87 euros.

L’Euro  rebondissait à 1,3642 Dollar. L’or prenait quelques cents à 1 293,22 dollars l’once et le Brent, échéance juillet 2014, reculait à 109,94 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.