Le CAC 40 impassible après le vote Grec

Le marché ne semble pas s’inquiéter de la victoire de la gauche anti-austérité en Grèce qui risque de renégocier la dette du pays.

Le CAC 40 impassible après le vote Grec

L’euro est en revanche tombé ce matin à près de 1,10 dollar au plus bas depuis 11 ans avant un léger rebond.

A la mi-séance et après une légère baisse, le CAC 40 avance de 0,22 % à 4 650,77 points. Le marché ne semble guère s’alarmer de la victoire de la gauche anti-austérité en Grèce. La Bourse d’Athènes qui avait abordé la séance en baisse de plus de 2% s’affiche elle aussi en petite hausse.

Ailleurs en Europe, le Footsie londonien baisse de -0,33%, le DAX de la Bourse de Francfort prend 0,63% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,28%. A Athènes, l’indice ASE recule de 2,99%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones s’inscrit en baisse de 0,36%.

Du point de vue macroéconomique, les Grecs ont donné hier une victoire historique au parti Syriza, qui ne dispose toutefois pas de la majorité absolue.

Le leader du parti Alexis Tsipras entend tourner la page de l’austérité, exigée par la troïka (Banque Centrale Européenne, Union Européenne et Fonds Monétaire International) depuis quatre ans, en échange de 240 milliards d’euros de prêts pour sauver le pays de la faillite.

Bon nombre d’observateurs redoutent que le pays, qui s’apprête à toucher la dernière tranche d’aide, ne parvienne pas à rembourser son énorme dette, en majorité entre les mains de créanciers publics comme les États européens.

Les plus pessimistes redoutent même une sortie du pays de la zone euro.

A noter par ailleurs que les ministres des Finances de la zone euro se réuniront à Bruxelles cet après-midi et il y a fort à parier que le résultat des élections en Grèce et le programme d’achat d’actifs renforcé de la BCE occuperont largement les débats.

Du point de vue des statistiques, le baromètre Ifo du moral des entrepreneurs allemands, indicateur de confiance très suivi, a atteint son plus haut niveau depuis six mois à 106,7 en janvier, de bon augure pour l'économie allemande en début d'année. 

Parmi les valeurs, les banques évoluent dans de faibles marges, signe que les résultats électoraux en Grèce inquiètent peu les investisseurs. BNP Paribas prend 0,59% à 49,29 euros mais l'action Crédit Agricole perd 0,27 % à 11,22 euros et Société Générale 0,81 % à 38,12 euros.

Nicox (+5,47 % à 1,95 euro) a annoncé avoir tenu une réunion préalable à la soumission d’un dossier de New Drug Application (NDA) avec la FDA aux États-Unis pour l’AC-170, un traitement contre les démangeaisons oculaires.

Atari (+9,09 % à 0,24 euro), qui a lancé une émission d’Oceane souscriptible jusqu’au 12 février, a annoncé un chiffre d’affaires sur 9 mois triplé à 7,6 millions de dollars (5,8 millions d’euros) à fin 2014, contre 2,3 millions un an plus tôt, le groupe de jeux interactifs ayant repris le contrôle de ses filiales américaines depuis décembre 2013.

Carrefour (-0,05 % à 28,48 euros) : la famille Moulin, qui possède les Galeries Lafayette, est montée à 9,5 % au capital du groupe de grande distribution, a annoncé Philippe Houzé, président du directoire du grand magasin, dans Les Echos.

Saint Gobain (-1,56 % à 37,94 euros) : le groupe suisse de spécialités chimiques Sika a retiré à son premier actionnaire, la holding Schenker-Winkler qui soutient la volonté du français de prendre le contrôle du groupe, le droit de convoquer des assemblées générales extraordinaires.

Sanofi (+0,81 % à 82,90 euros) : l’Agence américaine des médicaments (FDA) a accepté d’examiner de façon prioritaire la demande de licence d’un anti-cholestérol du groupe pharmaceutique français et de son partenaire américain Regeneron.

Sur le Forex, la parité euro/dollar est en hausse de 0,27% à 1,1234 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.