Le CAC 40 attend l’Eurogroupe

La bourse de Paris évolue autour de l’équilibre à la mi-séance. Hier, les discussions entre la Grèce et ses créanciers n’ont abouti à aucun accord. Par conséquent, un énième Eurogroupe est prévu aujourd’hui.

Le CAC 40 attend l’Eurogroupe

A la mi-séance, le CAC perd 0,12 % à 5039,36 points. Le Dax et le Footsie londonien sont stables, l’Euro Stoxx 50 perd 0,10 %.

Du point de vue macroéconomique, la Grèce paralyse toute l’actualité. Hier, Athènes et ses créanciers ne sont toujours pas parvenus à un accord malgré la vague d’optimisme de ce début de semaine qui a permis au CAC de prendre 300 points.

Les discussions vont reprendre entre Alexis Tsipras et ses créanciers. En début de matinée, ils espèrent trouver un accord préliminaire pour le présenter dans la journée aux ministres des Finances de la zone euro lors de l’Eurogroupe (Le Dixième depuis la prise de pouvoir de Syriza).

Le temps presse et la Grèce se rapproche de l’échéance du 30 juin prochain qui la condamnerait en défaut de paiement vis-à-vis du FMI.

Le désaccord de fond est probablement sur les retraites et les impôts. Les créanciers d’Athènes demandent à la Grèce de faire des efforts conséquents sur sa dette.

Ce feuilleton animera les marchés au moins jusqu’à mardi prochain. Du côté des statistiques, trois indicateurs américains sont prévus. On attend pour 14h30 les revenus et dépenses des ménages de mai et les inscriptions hebdomadaires au chômage. Ces statistiques seront suivies à 15h45 de l’indice préliminaire PMI Markit d’activité dans le secteur non-manufacturier de juin.

Du côté des valeurs, Vivendi gagne 1,13 % à 23,67 €. Le groupe a annoncé son statut de nouvel actionnaire de référence de Telecom Italia. La participation se mesure à hauteur de 14,9% de son capital au lieu de 8,3% prévus initialement.

Iliad perd 0,98 % à 206,70 €. L’Arcep (autorité de régulation des télécoms) va examiner le contrat entre Free et orange (d’échéance 2018) selon Reuters.

Paris Orléans gagne 3,55 % à 28,01 €. Le groupe a multiplié par 18 son bénéfice net sur l’exercice 2014/2015 grâce à une activité soutenue et de plus faibles provisions.

Vallourec perd 3,21 % à 19,31 €. Crédit Suisse a abaissé sa recommandation de « neutre » à « sous-performance » sur le titre pour un objectif à 16,50 € (23 précédemment). L’Oréal perd 0,83 % à 167,60 € suite à un abaissement de recommandation par JPMorgan.

L'action Bouygues perd 1,45 % à 34 €. Martin Bouygues a réaffirmé qu’il ne comptait pas vendre Bouygues Télécom.

Enfin Klépierre gagne 0,52 % à 39,88 €. Le groupe va céder neuf centres commerciaux situés aux Pays-Bas à 770 millions d’euros au néerlandais Wereldhave.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,35 % à 1,1164 $.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.