Le CAC 40 se dirige tout doucement vers la fin de l’année

La Bourse de Paris évoluait doucement ce matin dans une fourchette d’une quinzaine de points au dessus de l’équilibre dans une séance qui sera écourtée cet après-midi à 14h00 en raison des fêtes de Noël.

A mi-séance, l'indice CAC 40 grignotait 0,03 % à 4 216,35 points, dans des volumes très faibles, en raison de l’absence de nombreux investisseurs.

Le nouveau record de Wall Street hier, a laissé les quelques intervenants présents dans l’indifférence. Le Dow Jones et le S&P 500 ont continué sur leur lancée en s’affichant en progression respective de 0,45% à 16 294,61 points et de 0,53% à 1 827,99 points. Les marchés semblent être définitivement rassurés par les bons indicateurs américains publiés ces dernières semaines, la signature de l’accord sur le budget fédéral et surtout, la réduction à minima de la politique monétaire ultra accommodante de la FED.

Sur un plan franco français, l’Insee a publié des indicateurs mitigés. Du côté des « bonnes nouvelles », d’une part, la dette publique a baissé de 11,4 milliards d'euros au troisième trimestre pour s'établir à 1.900,8 milliards fin septembre, soit l'équivalent de 92,7% du PIB. D’autre part, la consommation des ménages français en biens a rebondi de 1,4% en novembre, tirée par les dépenses en énergie. Du côté des mauvaises nouvelles, l’institut des statistiques français a confirmé la baisse du PIB au 3éme trimestre de 0,1 % sous le double impact d’une chute des exportations et d’une baisse des investissements. Toutefois, l’Insee a révisé à la hausse le PIB du 2ème trimestre à 0,6%.

Outre-Atlantique, les investisseurs regarderont de près les commandes de biens durables en novembre ainsi que les ventes de logements aux Etats-Unis.

Parmi les valeurs françaises, Publicis s’adjugeait 1,02 % à 65,22 euros après avoir annoncé la cession de sa participation de 49 % dans Régie 1, la régie publicitaire d'Europe 1, au groupe Lagardère.

Eiffage prenait 0,57 % à 41,225 euros. La société a annoncé après la clôture de lundi, la vente de 100 % de deux sociétés,dédiées aux projets de partenariat public-privé (PPP) des hôpitaux d'Annemasse (Hanvol) et de Rennes (H'ennez) à Meridiam Infrastructure pour un montant de 272 millions d'euros.

Eurazéo cédait 0,28 % à 56,84 euros. Elis, la filiale à 82,6 % du groupe a annoncé l'acquisition d'Atmosfera, premier groupe brésilien de blanchisserie industrielle, auprès des fonds de capital investissement Advent International et Alothon Group.

Enfin, Derichebourg s’envolait de 3,95 % à 2,29 euros après avoir annoncé hier soir la cession de l'intégralité du capital de Servisair à Swissport pour un montant évalué par la place de Paris à 450 millions d’euros.

L’Euro reculait légèrement à 1,3675 Dollar. L’or restait stable à 1 199,20 dollars l’once et le Brent, échéance février 2013, avançait à 111,82 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.