Le CAC 40 expédie les affaires courantes

La Bourse de Paris évoluait autour de l’équilibre ce lundi matin dans une séance qui s’annonce calme à la veille de Noël.

A mi-séance, l'indice CAC 40 s’effritait de 0,03 % à 4 192, 42 points alors que le DAX prenait 0,45 % à 9 442,80 points et le Footsie, 0,40 % à 6 633,07 points.

Le nouveau record de Wall Street vendredi suite aux chiffres meilleurs que prévus du PIB américain n’a pas eu beaucoup d’effets sur les investisseurs parisiens ce matin. La progression du PIB américain à 4,1 % en rythme annualisé, au-delà des prévisions du consensus, avait propulsé le Dow Jones et le S&P 500 vers de nouveaux sommets à respectivement 16 221,14 points et1 818,32 points.

Les intervenants sur le marchés parisiens semblent vouloir se contenter d’une hausse du CAC 40 de plus de 15 % depuis le début de l’année alors que le climat économique, même s’il semble s’améliorer en zone euro et outre-Atlantique, est resté défavorable dans l’hexagone.

Toutefois, les investisseurs surveilleront quand même les statistiques qui seront publiées cet après-midi aux Etats-Unis avec les dépenses et revenus des ménages pour le mois de novembre à14h30 et la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour le mois de décembre à 15h55.

Du côté des valeurs françaises, Iliad (Free), après s’être effondré de plus de 10% vendredi, suite au propos de Martin Bouygues, poursuivait sa baisse ce matin, dans une moindre mesure. A mi-journée, le titre abandonnait 0,70 % à 148,55 euros.

Les autres valeurs « internet & télécom » qui avaient été emportées dans la tourmente vendredi perdaient aussi du terrain. Bouygues reculait de 0,57 % à 26,045 euros, Numericable 1,96 % à 26,52 euros, Vivendi(SFR) 0,05 % à 18,70 euros et Orange, 0,31 % à 8,728 euros.

TF1 s’adjugeait 0,11 % à 13,87 euros. La chaine de télévision a acquis auprès de l'UEFA, les droits de diffusion de tous les matches de l'équipe de France de football de 2014 à 2018, hors Coupe du monde 2018.

Bureau Veritas prenait 2,81 % à 20,51 euros après l’annonce de l’acquisition, pour 650 millions de dollars canadiens, de la société Maxxam Analytics International Corporation, permettant ainsi au groupe d’étendre son exposition au marché nord-américain.

Alcatel-Lucent reculait de 1,02 % à 3,214 euros pour le premier jour de son retour au sein de l'indice CAC 40.

Colas prenait 3,78 % à 123,50 après avoir cédé sa participation de 16,67 % dans Cofiroute à Vinci pour un montant compris entre 700 et 800 millions d’euros.

Carmat s'envolait de 19,48 % à 122,88 euros après l'annonce de la première implantation d'un cœur artificiel autonome par la société française.

L’Euro restait quasi stable à 1,3687 Dollar. L’or reculait à 1 195,59 dollars l’once et le Brent, échéance février 2014, à 111,49 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.