La Bourse de Paris attendue ce matin en léger repli

La Bourse de Paris s'est repliée vendredi à l'issue d'une séance dénuée de rendez-vous majeur. 

La Bourse de Paris attendue ce matin en léger repli

L'indice CAC 40 a ainsi perdu -0,82% pour terminer à 4 400,52 points, dans un volume d'échanges faible de 2,3 milliards d'euros.

Parmi les autres marchés européens, Londres a légèrement reculé de -0,15%, Francfort a cédé -0,55%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a lâché -0,90%.

Aux États-Unis, Wall Street a légèrement baissé vendredi à l'issue d'une séance estivale particulièrement peu animée. Le Dow Jones a perdu -0,24%, le Nasdaq Composite a terminé proche de l’équilibre à -0,03% et l'indice S&P 500 a reculé de -0,14% à 2.183,87 points.

Les places boursières européennes ont eu des difficultés à maintenir leurs gains, contrairement aux marchés américains. La baisse en Europe a été principalement due aux valeurs du secteur financier, tirées vers le bas par les banques italiennes.

Les investisseurs s'interrogent par ailleurs sur l'avenir de la politique monétaire américaine, à une semaine d'un discours de la présidente de la Banque centrale américaine Janet Yellen à la réunion des banquiers centraux de Jackson Hole le 26 août.

Concernant les secteurs composant l’indice Stoxx 600, la seule hausse a été à mettre à l’actif du secteur technologique (+0,01%), l’ensemble des autres secteurs ont terminé en territoire négatif. Notamment le secteur des ressources de base (-2,09%), le secteur de l’assurance (-1,81%) ainsi que le secteur bancaire (-1,40%).

Du côté des valeurs composant le CAC 40, le secteur financier a souffert à l'image d'Axa (-2,72% à 17,51 euros), BNP Paribas (-1,84% à 42,58 euros), Société Générale (-2,23% à 30,06 euros) et Crédit Agricole (-1,80% à 7,92 euros). Les plus fortes progressions ont été Technip (+1,99%), Pernod Ricard (+0,86%) et Danone (0,13%).

Du côté des changements de recommandation des analystes, JP Morgan a relevé sa recommandation à « neutre » sur Arcelor Mittal.

Goldman Sachs a passé en revue les constructeurs et équipementiers automobiles. Il relève l’objectif de cours de Peugeot de 71 à 79 euros, de 31,60 à 34,50 euros pour Faurecia.

HSBC a revalorisé quant à lui le cours cible de Legrand de 50 à 57 euros, contre 52 à 58 euros pour le spécialiste du câblage Nexans alors que Schneider Electric voit le sien passer de 71 à 72 euros.

Enfin, Barclays en abaissé le cours cible SFR Group de 27 à 25 euros à « pondération en ligne ».

Sur le marché des changes, l'euro reculait vendredi face au dollar, vers 20h00 à Paris, l'euro valait 1,1322 dollar contre 1,1354 dollar jeudi la même.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.