Nombreuses publications à venir à Wall Street

A la veille de ce week end de quatre jours, la Bourse de Paris avait profité de l’absence de nombreux investisseurs et de bons chiffres aux Etats-Unis pour reprendre la direction de ses meilleurs niveaux de l’année.

A la clôture de jeudi, le Cac 40 progressait de 0,59% à 4.431,81 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien a clôturé cette dernière séance de la semaine en hausse de 0,62% tandis que le Dax 30 bondissait de 1,04%, au plus haut depuis une semaine.

Profitant de bons indicateurs économiques et des résultats trimestriels meilleurs que prévu de General Electric et de la banque Goldman Sachs, les places financières européennes ont pu compter sur le soutien des marchés américains.

La semaine à venir sera marquée par de nombreuses publications de résultats à Wall Street. Après le récent courant vendeur marquant une faiblesse des marchés, les investisseurs espèrent de bonnes nouvelles cette semaine. Près d'un tiers des sociétés du S&P500 publieront leurs comptes du premier trimestre parmi lesquelles les géants Microsoft, Apple, McDonald's et AT&T.

La saison des résultats s’était entamée sur fond de violente correction pour les valeurs biotechnologiques, aux valorisations devenues bien trop surévaluées mais le début de rebond la semaine passée permet d’envisager un potentiel retour au calme. Des publications inférieures aux attentes suffiraient cependant pour remettre du feu aux poudres.

Selon les données de Thomson Reuters, les résultats des sociétés du S&P500 sont dorénavant anticipés en hausse de 1,7% par rapport aux trois premiers mois de 2013. Rappelons qu’en début d’année, une progression de 6,5% était attendue, rappelons aussi que cette prévision était très faible mercredi dernier, à 0,6%.

Malgré les déceptions à souligner du côté d’IBM et Google, le marché a confirmé son rebond jeudi et le S&P500 a gagné 2,7% sur l'ensemble de la semaine écourtée. Hier soir, alors que les places européennes étaient fermées pour le lundi de Pâques, Wall Street a enregistré une légère hausse, les investisseurs semblant marquer une pause après les gains importants enregistrés la semaine dernière et avant une avalanche de résultats d'entreprise. L'indice Dow Jones a gagné 0,25%, soit 40,71 points, à 16.449,25. Le S&P-500 a pris 7,04 points, soit 0,38%, à 1.871,89. Le Nasdaq Composite a de son côté gagné 26,03 points (+0,64%) à 4.121,54.

La situation en Chine inquiète. Le rythme de croissance du premier trimestre a été le plus faible en 18 mois. Dans ce contexte, les résultats d'Apple, de Qualcomm et de Yum Brands intéresseront tout particulièrement les investisseurs. IBM, l’un des premiers prestataires mondiaux de services informatiques, a imputé en partie son chiffre d'affaires décevant au ralentissement de l’économie chinoise et d'autres marchés émergents.

Quant au fabricant de puces Qualcomm et au géant de la restauration rapide Yum Brands, ils réalisent tout deux  moitié environ de leur chiffre d'affaires en Chine.

Apple, la première entreprise américaine par la capitalisation boursière, a quant à elle une exposition de 13% à la Chine selon les données de Thomson Reuters. Contrairement à Microsoft, Apple n'a pas bénéficié de la récente rotation en faveur de valeurs technologiques traditionnelles et son titre continue de baisser depuis le début de l’année, cédant 5,3%.

Le titre Pfizer a hier soir avancé de 2,02% à 30,86 dollars à la suite d'un article du Sunday Times soulignant le géant américain de la pharmacie a approché son concurrent anglo-suédois AstraZeneca pour lui proposer de le racheter pour 60 milliards de livres sterling.

L'action Newmont Mining a bondi de 6,41% à 25,05 dollars sur fond de rumeur d’extension sur un projet de fusion entre le producteur d'or et son concurrent canadien Barrick Gold.

Le titre Hasbro a gagné 1,92% à 55,66 dollars à la suite de la publication par le fabricant de jouets d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Netflix, la plate-forme américaine de vidéo en ligne par abonnement, a fait état lundi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et l’action prenait 0,8% à 348,50$ hier soir à Wall Street.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.