Les marchés européens poursuivent leurs mouvements de correction

La Bourse de Paris recule de -0,71% à 4849,62 points dans un volume de 929 millions d’euros.

Les marchés européens poursuivent leurs mouvements de correction

Les intervenants sont partagés entre les inquiétudes liés à la Chine, et une probabilité de hausse des taux de la Fed en septembre qui s’est affaibli à la suite du compte rendu publié par la Réserve fédérale américaine. L’Allemagne accepte le plan d’aide à la Grèce.

Ailleurs en Europe, le Dax cède 0,82%, le Footsie londonien abandonne 0,25% et l’Euro Stoxx 50 se déprécie de 0,82%.

Du point de vue macroéconomique, la Réserve fédérale américaine n’a donné aucune indication précise concernant la date exacte de la remontée des taux directeurs. Elle a annoncé que les conditions économiques nécessaires à un resserrement monétaire seraient bientôt réunies, mais que ce n’était toujours pas le cas.

La majorité des intervenants estime au regard de ce compte rendu que le relèvement n’aura pas lieu en septembre. Pour cause, les prix bas affectés par la baisse des matières premières et la faiblesse de l’économie chinoise.

En Europe, le parlement allemand a approuvé le troisième plan de sauvetage à la Grèce qui devrait recevoir les liquidités nécessaires au remboursement de la Banque centrale européenne, à hauteur de 3,2 milliards d’euros. L’échéance est prévue pour aujourd’hui.

Outre-Atlantique, l’annonce hier de l’augmentation des stocks de brut américain renforce l’inquiétude quant à une offre excédentaire face à une demande qui s’affaiblit. De ce fait, le cours du baril de Brent continuait de baisser.

Du côté des statistiques, les ventes au détail de juillet au Royaume-Uni ont été publiées à 10h30. Elles ont progressé de 0,1% contre 0,4% attendu.

Aux Etats-Unis, quatre indicateurs américains sont à l’affiche cet après-midi. Les inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30. Par la suite, ce sera au tour des ventes de logements anciens de juillet, des indicateurs avancés du Conference Board pour le même mois et l’indice d’activité pour le mois d’août de la Fed de Philadelphie.

Du côté des valeurs, les pétrolières et parapétrolières sont pénalisées par la chute du cours du pétrole et l’évolution incertaine de ce dernier. Technip baisse de 0,61% à 45,93€, Total perd 0,92% à 42,57€ et Maurel et Prom cède 3,48% à 4,49€.

Les valeurs de l’automobile, exposées à la Chine, sont elles aussi en recul. Renault chute de 2,82% à 76,64€ et Michelin abandonne 0,90% à 86,80€.

Finalement, Arcelor-Mittal progresse de 0,89% à 7,75 euros grâce au rebond du secteur européens des ressources de base.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,30% à 1,1155$. Le dollar affaibli par le compte rendu de la Fed perd du terrain face à un euro renforcé par l’approbation du plan d’aide à la Grèce.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.