Le CAC 40 légèrement dans le vert

La bourse de Paris est dans le vert à la mi-séance grâce notamment au sauvetage de la fusion entre Lafarge et Holcim.

Le CAC 40 légèrement dans le vert

A la mi-séance, le Cac 40 gagne 0,12% à 5043,24 points dans un volume d’affaires de 948 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien grappille 0,05% après avoir inscrit un nouveau record à 6.987,92 points. A Francfort, le Dax rebondit de 0,52%, et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro s’apprécie de 0,21%.

Du point de vue macroéconomique, la Grèce reste dans l’actualité alors qu’Athènes s’est engagée à envoyer de nouvelles propositions de réformes détaillées « dans les prochains jours », a déclaré Angela Merkel.

Le conseil de l’Union européenne a insisté sur le fait que le temps presse et s’est bien gardé d’évoquer une date pour le déblocage d’une nouvelle tranche d’aide.

D’autre part, la séance pourrait connaître un accès de volatilité, mais surtout une poussée des volumes, dans l’après-midi en cette journée des quatre sorcières à l’occasion de l’arrivée à échéance des options et contrats à terme sur actions et indices en Europe et aux Etats-Unis.

Du côté des statistiques, aucun indicateur majeur n’est attendu aujourd’hui.

Du côté des valeurs, l'action Lafarge progresse de 2,89% à 64,10 €.

Le cimentier français et le suisse Holcim sont parvenus à un accord sur de nouvelles modalités de fusion.

Il porte sur une parité d’échange de 9 actions Holcim pour 10 actions Lafarge, contre 1 pour une précédemment. Wolfgang Reitzle (président de Holcim) et Bruno Lafont (PDG de Lafarge) seront coprésidents non exécutifs du conseil d’administration de la nouvelle entité.

Un directeur général du futur groupe sera nommé dans les prochaines semaines.

Zodiac Aerospace abandonne 8,08% à 30,47 €.

L’équipementier aéronautique a prévenu que son résultat opérationnel courant du premier semestre sera «significativement affecté » par les difficultés rencontrées dans la branche sièges, qui fait face à des retards de livraison.

Airbus et Boeing ont d’ailleurs haussé le ton et s’apprêteraient à s’impliquer dans le processus de production de l’équipementier.

Airbus Group cède pour sa part 0,11% à 61,01 € et le motoriste Safran 0,86% à 65,61 €.

Renault progresse de 1,47% à 84,83 €.

Dans sa chronique « Heard on the Street », le Wall Street Journal écrit que le fait que General Motors ait quitté la Russie va renforcer la part de marché des autres constructeurs capables de tenir jusqu’à la reprise du secteur automobile dans le pays.

STMicroelectronics s’adjuge 1,64% à 9,17 €.

Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre du fabricant de semi-conducteurs de « sous-pondérer » à « pondération en ligne ».

Parmi les autres notes d’analystes, Barclays a porté son objectif de cours sur Solvay de 135 à 154 €. L’action du chimiste s’inscrit en hausse 1,66% à 135,10.

ArcelorMittal plie de 0,84% à 9,201 €.

Le premier sidérurgiste américain, Nucor, a revu en baisse sa prévision de bénéfice pour le premier trimestre.

L’ensemble des valeurs liées aux matières premières est par ailleurs orienté à la baisse.

Enfin, Havas perd 0,13% à 7,40 €.

L’agence de publicité a dégagé un bénéfice opérationnel courant de 263 millions d’euros l’an dernier, donnant une marge de 14,1%, en hausse de 30 points de base.

Son premier actionnaire, Vincent Bolloré, souhaite élargir le flottant et pourrait donc céder des titres.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,32% à 1,0693$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.