Les bourses européennes modérément dans le rouge en pré-ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a terminé la séance en repli de -0,34% à 4357,74 points dans un volume d’échanges très faible de 2 milliards d’euros.

Les bourses européennes modérément dans le rouge en pré-ouverture

Sur les autres marchés en Europe, les variations ont été faibles mais éparses ; le DAX 30 de Francfort a fini à l’équilibre (-0,04%), le FTSE 100 de Londres a gagné +0,39% alors que l’EuroStoxx 50 a cédé -0,32%. Du côté des indices américains, le S&P a perdu 0,09%, le Nasdaq Composite a progressé de +0,52% et le Dow Jones de +0,09%.

Hier, l’indice des prix immobiliers au Royaume-Uni a été publié en repli de -0,9% pour le mois dernier et l’indice immobilier de NAHB pour les Etats-Unis est paru légèrement inférieur aux attentes, à 59 contre 60 anticipé (Bloomberg). Les Ministres des affaires étrangères des pays membres de l’Union Européenne – et notamment Boris Johnson pour le Royaume-Uni – se sont réunis à Bruxelles. Ils ont notamment évoqué la tentative de coup d’Etat en Turquie en mettant en garde le Président Recep Tayyip Erdogan contre toute atteinte à la démocratie. La thématique de la lutte antiterroriste a aussi été un sujet majeur. Martin Weale s’est exprimé concernant la politique de la banque centrale d’Angleterre, en expliquant qu’une baisse des taux directeurs au mois d’août n’était pas absolue.

Aujourd’hui l’agenda économique est assez bien rempli. À 10h30 il y aura l’indice des prix immobiliers en glissement annuel pour mai (précédemment à +8,2%). À la même heure l’indice des prix à la production (PPI) est attendu à -0,5% (juin) en glissement annuel sans ajustement saisonnier, et l’indice des prix de détail (RPI) est anticipé à +1,5% (juin) en glissement annuel. À 11h00 paraitra l’indice ZEW allemand sur le sentiment économique (consensus Bloomberg à 9,0). Aux Etats-Unis à 14h30 sera donné le nombre de mises en chantier (immobilier) prévu à 1,166k (Bloomberg).

À 15h00 le FMI publiera son dernier rapport sur les prévisions macroéconomiques et Maurice Obstfeld, conseiller économique de l’institution, s’exprimera lors d’une conférence de presse.

Sur les secteurs du Stoxx 600, la très grande majorité était dans le vert, avec en tête les valeurs technologiques (+3,54%), les services financiers (+1,07%) et les assureurs (+0,72%). Les trois baisses ont été constatées sur les valeurs du pétrole et du gaz (-0,80%), les télécom (-0,60%) et les sociétés industrielles (-0,15%).

Pour le CAC 40, le palmarès était comme suit : Kering a gagné +1,63%, suivi par Valeo (+1,54%) et par Peugeot (+1,39%). Les baisses les plus fortes ont concerné Nokia (-1,53%), Orange (1,26%) et Total (-1,01%).

Du côté des changements d’opinion des analystes, UBS est passé à « sous-pondérer » sur le secteur bancaire européen.

Sur Bouygues, Crédit Suisse a baissé son objectif de 35€ à 30€.

Pour Publicis, JP Morgan a passé son cours cible de 75€ à 76€. La banque d’investissement américaine a baissé son objectif sur CGG de 0,54€ à 0,52€, et a relevé sa cible sur Havas de 7,90€ à 8,05€.

Sur Accor, Berenberg a abaissé son objectif de 4,50€, à 39€ à présent.

Sur SFR, Credit Suisse a baissé sa cible de 8€, à 27 € à présent.

Pour AXA, Jefferies a ramené son cours cible à 22€ contre 24,90€s auparavant.

Sur le marché des changes, l’euro a pris +0,36% face au billet vert et valait 1,1070$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.