Retour au calme

Les déclarations rassurantes de la Banque Centrale de Chine ont réussi à mettre fin à la panique enclenchée en début de semaine avec le processus de dévaluation du yuan qui a pris les investisseurs à contrepied.

Retour au calme

Après un recul de plus de 5% en deux séances, l'indice CAC 40 a enregistré une hausse de 1,25% à 4.986,85 points.

En Europe, le dossier grec revient sous le feu des projecteurs ce vendredi avec la réunion à Bruxelles des ministres des Finances de la zone euro. Rendez-vous est pris à 15h pour revenir sur le troisième plan d'aide à la Grèce, d'un montant de 85 milliards d'euros sur 3 ans. Un plan conclu dans la nuit de lundi à mardi.

Les autres indices européens évoluaient en ordre dispersé, notamment à cause de Wall Street, qui n'a pas suivi la tendance. Le DAX30 a progressé de 0,82% tandis que le FTSE100 à légèrement cédé -0,04% à 6568,33 points. L'indice Eurostoxx plus large avance timidement de 0,9%.

Du côté des valeurs, ce sont le luxe et l'automobile, malmenées en début de semaine, qui ont enregistré les plus fortes reprises à la clôture de jeudi. LVMH a progressé de 2,92%, Pernod Ricard a gagné 2,92% tandis que Valeo a signé une hausse de 1,82%. PSA a avancé de 1,10% et Renault de 0,88%.

Le secteur financier a également bien réagi, l'action Société Générale et l'action AXA ont pris respectivement 1,63% et 1,53%.

Le recul des cours du pétrole a toutefois affecté les valeurs du secteur parapétrolier, ArcelorMittal a reculé de -1,84% et Total a abandonné -0,35%.

Sur le plan statistique, les publications des estimations préliminaires du PIB du deuxième trimestre en France, en Allemagne et dans l'ensemble de la zone euro ainsi que les prix à la consommation pour le mois de juillet domineront l'actualité économique.

Wall Street a fait du surplace lors de la séance de jeudi, sous la pression du secteur pétrolier qui a souffert de la chute des cours du Brent qui a touché un plus bas niveau depuis six ans.

L'indice Dow Jones a fini stable, 0,03% à 17.408,25 points, le Nasdaq Composite a reculé de -0,21% à 5.033,56 et le S&P plus large a abandonné -0,13% à 2.083,39 points.

Trois indicateurs en provenance des Etats-Unis figurent au programme de la séance de vendredi : l'indice des prix à la production et la production industrielle pour le mois de juillet et l’indicateur préliminaire de confiance des consommateurs de l'université du Michigan pour le mois d'août.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.