Le CAC s’accroche à Wall Street

La Bourse de Paris a clôturé en légère progression lundi, soutenue par la bonne tenue de Wall Street et malgré une situation toujours incertaine en Ukraine.

L'indice CAC 40 a pris 0,37 % à 4 493,65 points, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros, le DAX 1,26 % à 9 702,46 points et le FTSE 100, 0,55 % à 6 851,75 points

Après avoir ouvert en baisse, le CAC 40 a refait progressivement tout son retard tout au long de la séance pour s’inscrire définitivement en zone positive après la bonne ouverture de Wall Street.

L’Ukraine a pesé sur le moral des investisseurs en début de séance puis les inquiétudes se sont dissipées tout au long de la journée après un référendum remporté par les partisans pro-russes partisan d’une cessation de la région du Donbass avec Kiev. Même si des tirs ont été entendus ici et là, notamment à Slaviank, bastion de la rébellion armée, encerclé par les forces ukrainiennes, la journée est restée relativement calme contredisant les prévisions d’aggravation du conflit de nombreux observateurs. Concrètement, le statu quo domine. Les deux camps continuent de s’'opposer par communiqués de presse sur l'avenir de l'Ukraine. Moscou affiche son soutien indéfectible aux insurgés hostiles au pouvoir central de Kiev, tandis qu'Européens et Américains réclament le respect de l'intégrité territoriale de l'Ukraine tout en menaçant Moscou de sanctions.

Mais c’est définitivement le nouveau record de Wall Street qui a permis au marché parisien de finir en hausse et de revenir tout prêt des 4 500 points.

Les indices vedettes Dow Jones et S&P 500 ont battu de nouveaux records historiques lundi. Portés par un rebond du secteur technologique, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 0,68% à 16 695,47 points, le S&P 500 0,97 % à 1 896,65 alors que le Nasdaq a pris 1,77% à 4 143,86 points.

Les valeurs vedettes du Nasdaq ont enregistré les plus fortes hausses, Twitter s’est envolé de 5,90%, Netflix de 5,14%, Facebook de 4,52 % et Amazon 3,63%.

Fondamentalement, les marchés sont aussi portés par les politiques monétaires ultra-accommodantes des banques centrales.

Parmi les valeurs françaises, Alstom a progressé 2,76% à 29,02 euros après que la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande eurent déclaré que la décision concernant Alstom, convoité par l'américain General Electric et l'allemand Siemens, appartenait à ses dirigeants.

Air France-KLM s’est envolé de 3,97% à 10,73 euros après l’annonce d’ une hausse de 3% de son trafic passagers en avril, bénéficiant du dynamisme de la période entourant Pâques.

Alcatel-Lucent a bondi de 5,32% à 3,01 euros. L'équipementier télécoms et le fournisseur d'accès internet australien Nextgen vont déployer un réseau sous-marin de fibre optique haut débit vers les sites de production pétroliers et gaziers situés au nord-ouest de l'Australie.

Bouygues a pris 1,64 % à 32,80 dollars. Le groupe s'apprête à supprimer entre 1 500 et 2 000 postes dans sa filiale télécom.

CGG perdait 3,24% à 10,01 euros toujours sous le coup de l’annonce de mauvais résultats la semaine dernière.

Enfin, Theolia a bondi de 3,97% à 1,31 euro, après avoir publié un chiffre d'affaires en hausse de 43%  au premier trimestre.

L’Euro est resté quasi inchangé à 1,3757 Dollar. L’or a rebondi à 1 295,97 dollars et le WTI, échéance juin 2014, à 100,59 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.