Le CAC 40 en repli à quelques heures d’une réunion capitale

Le CAC 40 recule à la mi-séance. Les investisseurs surveillent toujours le dossier grec, à quelques heures d'une réunion extraordinaire des ministres européens des Finances sur la situation du pays.

Le CAC 40 en repli à quelques heures d’une réunion capitale

A la mi-séance, le Cac 40 perd 0,53% à 4670,59 points dans un volume d’affaires de 686 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien cède 0,16%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,12% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,31%.

A Athènes, l’indice ASE recule de 3,55%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones s’inscrit en baisse de 0,08%.

Du point de vue macroéconomique, la réunion prévue à 17h00 à Bruxelles, qui lance les négociations officielles entre la Grèce et ses créanciers sur la poursuite du plan d'aide et la renégociation de la dette, s'annonce tendue, le Premier ministre Alexis Tsipras ayant prévenu qu'il ne céderait pas aux pressions allemandes. 

La veille, le ton était monté entre Athènes et Berlin, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble mettant en garde les Grecs en indiquant ne pas négocier de nouveau programme.

Du point de vue des statistiques, en dehors de la réunion, il n'y a rien d'autre de significatif à l'agenda en Europe, et les conclusions de cette rencontre vont donner le ton pour l'évolution des marchés mondiaux.

Du côté des valeurs, Total recule de 0,93% à 46,90 euros.

Technip perd 1,47% à 55,08 euros, Vallourec 1,32% à 21,21 et CGG 4,62% à 5,70.

BNP Paribas cède 0,18% à 46,26 euros, Crédit Agricole 0,45% à 10,95 et Société Générale 0,53% à 36,74.

EDF s’adjuge 1,41% à 24,50 euros à la veille de la publication de ses résultats annuels. Bryan Garnier a entamé le suivi de la valeur avec un conseil d’achat.

 Parmi les autres notes d’analystes, Société Générale est passé de « conserver » à « achat » sur Air France-KLM. Le titre avance de 1,50% à 7,38 euros.

L'action Bouygues engrange 1,50% à 33,24 euros sur fond de résurgence des rumeurs d’intérêt de Numéricable-SFR pour Bouygues Telecom. Exane BNP Paribas estimait fin octobre dernier que Numericable était susceptible de lancer une offre sur la filiale de Bouygues.

Un mois plus tard, le directeur général d’Altice, voyait Numericable-SFR « comme un acheteur naturel » de Bouygues Telecom, ajoutant qu’il serait « étonné que rien ne se passe dans ce domaine en 2015 ».

Eiffage prend 0,12% à 47,31 euros. Le groupe a accusé une baisse de 1,9% de son chiffre d’affaires à 14 milliards d’euros l’an dernier.

La contraction de plus de 6% de l’activité dans la division travaux publics n’a été que partiellement contrebalancée par la croissance de 5,2% de celle du pôle concessions, portée par la hausse du trafic mais aussi par la hausse des tarifs des péages (+0,8% sur le réseau APRR).

Les résultats seront publiés le 25 février.

Bic monte de 3,90% à 130,60 euros. Le groupe a enregistré une croissance de 4,9% de son chiffre d’affaires à 1,98 milliard d’euros à données comparables l’an dernier. Le résultat net a progressé de 8,5% à 262,1 millions.

Le fabricant de stylos, de briquets et de rasoirs estime que 2015 sera « une nouvelle année de croissance solide et rentable dans toutes les activités ».

Enfin, Elis s’apprécie de 3,14% à 13,41 euros. La filiale à 83% d’Eurazeo a fait son entrée en Bourse ce matin au prix de 13 euros par action, soit le bas de la fourchette indicative de 13 à 16,50 euros.

A l’occasion de cette introduction, le groupe de blanchisserie industrielle a procédé à une augmentation de capital destinée à lever 700 millions d’euros et réduire d’autant son endettement.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,09% à 1.1309 dollars.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.