Le CAC réagit peu aux banques centrales

La Bourse de Paris a clôturé en baisse sensible jeudi, après les propos sans réelle surprise du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

L'indice CAC 40 a perdu 0,84 % à 4 225,14 points, dans un volume d'échanges de 3,5 milliards d'euros, le DAX 30 de 0,80 % à 9 421,61 points et le FTSE 100, de 0,45 % à 6 691,34 points.

Le marché parisien a évolué autour de la clôture de la veille une bonne partie de la séance avant de plonger nettement pendant la dernière heure de cotations, s’alignant sur la tendance à Wall Street.

Finalement, les propos de Mario Draghi hier et les minutes de la FED avant-hier après la clôture des marchés européens auront eu peu d’influence sur les marchés.

Le discours sans surprise de Mario Draghi n’a pas apporté de grains à moudre aux investisseurs. Comme attendu et malgré les inquiétudes persistantes concernant une possible déflation en zone euro, la BCE a laissé ses taux directeurs inchangés, son président Mario Draghi se contentant de réaffirmer que la banque centrale européenne se tenait prête à toute éventualité.

La publication des minutes de la dernière réunion du comité de la politique monétaire de la FED n’avait pas non plus offert plus d’informations aux investisseurs, en confirmant que la banque centrale américaine agirait en fonction des événements notamment sur le front de l’emploi.

De fait, les investisseurs vont une nouvelle fois se tourner vers la publication du taux de chômage ce jour pour essayer d’estimer l’attitude de la FED dans les semaines à venir. Pour certains analystes, les bonnes nouvelles concernant l'emploi, avec la hausse des créations d'emplois dans le privé mercredi et la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage hier, laissent augurer d’un bon rapport mensuel sur l’emploi aujourd’hui.

Finalement, le brusque affaissement des marchés européens en fin de séance serait dû à des rumeurs d’abaissement de notation dans le secteur bancaire qui auraient momentanément envahi les salles de marchés.

La Bourse de New York a fini en légère baisse jeudi malgré l’amélioration de l'emploi américain, les investisseurs affichant un certaine prudence alors que la saison des résultats démarre. Le Dow Jones a reculé de 0,11% à 16 444,76 points et le Nasdaq, de 0,23% à 4 156,19 points. Le S&P 500 a quant a lui grignoté 0,03 % à 1 838,13 points.

Parmi les valeurs, Arkema a perdu 3,12% à 79,5 euros, après avoir annoncé la révision de la prévision de son Ebitda pour 2013, en l'abaissant de 920 à 900 millions d'euros.

Kering a reculé de 3,99% à 143,25 euros. Le groupe va investir dans la "transformation économique" de La Redoute à hauteur de 315 millions d'euros.

Alcatel-Lucent a cédé 4,62% à 3,24 euros, après une baisse de sa recommandation par Deutsche Bank. La banque allemande a aussi dégradé celle de STMicroelectronics. Le titre a abandonné 2,70% à 5,443 euros.

Orange a baissé de 0,47% à 9,18 euros, après la baisse de recommandation de Crédit Suisse, à "sous-performer", contre "neutre" auparavant.

De même Icade, sanctionné par le courtier Exane BNP Paribas, a perdu 1,51% à 65,03 euros.
Danone a cédé 0,72 % à 50,80 euros. Le groupe a annoncé avoir rompu son contrat avec Fonterra à la suite d'une fausse alerte au botulisme sur des laits infantiles en Chine cet été par la coopérative laitière néo-zélandaise.

Enfin, Derichebourg a perdu 0,51 % à 2,527 euros après avoir annoncé une perte annuelle de 32,1 millions d'euros au titre de son exercice 2013, après un bénéfice net de 46,5 millions en 2012.
L’Euro a rebondi à 1,3608 Dollar à l’issue d’une séance volatile. L’or a progressé légèrement à 1 228 dollars l’once et le WTI, échéance février 2014, a fléchi à 92,31 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.