Les marchés basculent dans l'euphorie dans l'espoir d'un QE en Zone Euro

La Bourse de Paris a terminé en très forte hausse de 3,59% hier terminant à 4 260,19 points dans un volume d'échanges nourri de 4,3 milliards d'euros.

Les marchés basculent dans l'euphorie dans l'espoir d'un QE en Zone Euro

Les investisseurs ont tablé sur le lancement par la BCE de mesures de grande ampleur et profitant d'un regain d'optimisme après un début d'année agité.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 3,36% et Londres 2,34%. Par ailleurs, l'Eurostoxx a pris 3,58%.

Le marché parisien a accéléré la cadence à la mi-journée et a poursuivi son ascension dans l'après-midi, grâce à des propos du président de la Banque Centrale Européenne (BCE) Mario Draghi.

Ces espoirs sont vifs depuis la publication récente de chiffres d'inflation très faibles et ont été alimentés jeudi par une lettre de Mario Draghi à un député européen, où il indique que le rachat de dettes publiques fait partie des mesures possibles, alors que la BCE tient sa réunion le 22 janvier.

Les marchés se sont également appuyés sur le discours de la Réserve Fédérale Américaine (Fed) qui a publié le compte-rendu de sa dernière réunion mercredi soir.

Ce compte-rendu a confirmé la prudence optimiste de Janet Yellen, présidente de la Fed, qui devrait attendre encore avant de remonter ses taux, malgré la vigueur de l'économie américaine et compte-tenu de la baisse des prix du pétrole.

Les marchés ont bénéficié enfin de la stabilisation des prix du pétrole et d'une certaine accalmie de la situation politique en Grèce, alors que ces deux thèmes avaient plombé les indices boursiers ces dernières séances.

Dans ces conditions, Wall Street a fortement monté hier : le Dow Jones a pris 1,84% et à terminer à 17 907,87 points, comme le Nasdaq qui s’est adjugé 1,84% et l'indice élargi S&P 500 a lui avancé de 1,79% à 2 062,14 points.

Parmi les valeurs, l'ensemble des secteurs ont progressé.

Les poids lourds de la cote ont été recherchés à l'image de Sanofi (+4,21% à 77,42 euros), Total (+3,86% à 42,40 euros), Orange (+4,53% à 14,21 euros) et Renault (+3,87% à 59,60 euros).

Les valeurs bancaires ont rebondi. L'action BNP Paribas a pris 3,24% à 46,50 euros, Crédit Agricole 2,44% à 10,30 euros et Société Générale 2,91% à 33,78 euros.

Schneider Electric a connu une forte hausse (+4,12% à 60,16 euros), dynamisé par le relèvement de sa recommandation par Société Générale.

Pernod Ricard a bénéficié (+5,26% à 95,07 euros) du relèvement de la sienne par Bank of America-Merrill Lynch.

Alcatel-Lucent a été aidé (+3,28% à 2,90 euros) par une note de Crédit Suisse.

Solocal a décollé (+12,44% à 0,67 euro), galvanisé aussi par le relèvement de sa recommandation par le courtier Exane BNP Paribas.

Gemalto a pris 3,62% à 68,14 euros, soutenu par l'annonce de l'acquisition de l'américain SafeNet, spécialiste de la protection des données et des logiciels, pour se renforcer sur ce marché d'avenir.

Air France-KLM a en revanche reculé (-3,18% à 7,48 euros). Le groupe a enregistré une très légère hausse de son trafic passager en 2014 (+0,5%), bien moindre que celle de son concurrent International Airlines Group (IAG) qui a fait état jeudi d'un bond de 8,7%.

Sur le marchés des changes, l'euro restait en nette baisse face au dollar jeudi, plombé par l'anticipation de mesures de relance monétaire fortes en zone euro pour soutenir l'économie de la région, face à un billet vert qui bénéficiait d'attentes d'un bon rapport sur l'emploi aujourd’hui.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1795 dollar, contre 1,1842 dollar mercredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.