Les marchés rebondissent timidement, l'attentat à Paris n'ayant pas d'impact

La Bourse de Paris a rebondi mercredi de 0,72% pour clôturer la séance à 4 112,73 points dans un volume d'échanges relativement nourri de 3,5 milliards d'euros, au terme d'une journée marquée par l'attentat terroriste au siège du journal Charlie Hebdo à Paris.

Les marchés rebondissent timidement, l'attentat à Paris n'ayant pas d'impact

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,51% et Londres 0,84%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,63%.

Le marché parisien a démarré la séance en timide hausse, avant de gagner plus franchement du terrain après la publication de l'inflation en zone euro, conforté par la progression de Wall Street.

Il a toutefois faibli en fin de journée, effaçant une grande partie de ses gains, après avoir pris jusqu'à 1,5%.

La hausse a été alimentée par les mauvais chiffres de l'inflation qui ne font que renforcer les attentes vis-à-vis de la BCE.

Les prix ont baissé de 0,2% en décembre en zone euro sous l'effet de la chute des prix de l'énergie, nourrissant les craintes de déflation et faisant espérer aux marchés la mise en place d'un vaste programme de rachat d'actifs par la Banque Centrale Européenne (BCE) qui tient sa réunion le 22 janvier.

Outre-Atlantique, le principal indicateur américain du jour, à savoir une accélération des créations d'emplois en décembre dans le secteur privé aux Etats-Unis, a eu peu d'impact sur le marché, et pendant les minutes de la FED, celle ci a notamment pris acte des "solides gains" intervenus sur le marché du travail américain et s' est dit confiante dans le fait que l'inflation parviendrait "à plus long terme" à son objectif de 2%.

Dans ces conditions, Wall Street a terminé en nette hausse rebondissant après de fortes pertes à la faveur d'un plus grand optimisme chez les groupes de distribution aux Etats-Unis : le Dow Jones a pris 1,23%, le Nasdaq 1,26% et l'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 1,16%.

Parmi les valeurs, Eiffage (+4,20% à 41,69 euros) et Vinci (+3,69% à 45,00 euros) ont progressé après la publication dans la presse d'une information évoquant un possible accord entre l'Etat et les concessionnaires autoroutiers.

Total s'est fortement repris (+2,27% à 40,83 euros), alors que les prix du pétrole ont un peu rebondi à l'ouverture à New York.

Airbus a été toujours recherché (+2,60% à 43,73 euros), bénéficiant de l'euro faible.

EDF a perdu 1,72% à 21,37 euros. Le juge des référés du Conseil d'État a rejeté la demande des concurrents d'EDF de suspendre un arrêté gouvernemental qui définissait la nouvelle méthode de calcul des tarifs réglementés de l'électricité.

Les valeurs bancaires sont restées sous pression, soumises au risque grec. BNP Paribas, qui a été affecté par un abaissement de recommandation par Barclays, a lâché 1,67% à 45,04 euros, Crédit Agricole 1,42% à 10,06 euros et Société Générale 1,07% 0 32,83 euros.

Enfin, Euronext a été affecté (+0,17% à 26,55 euros) par un abaissement de Goldman Sachs.

Sur le marché des changes, l'euro continuait à baisser face au dollar mercredi, alors que la perspective d'un programme massif de rachats d'actifs par la Banque Centrale Européenne (BCE) se précisait après l'annonce d'une baisse des prix dans la zone euro en décembre.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1842 dollar, contre 1,1892 dollar mardi à la même heure. L'euro est descendu mercredi vers 16H00 GMT à 1,1802 dollar, son plus bas niveau depuis début janvier 2006.

Suivez l'évolution des marchés financiers avec IG, le courtier en ligne sur CFD. Retrouvez toutes les news et analyses sur les indices, les actions, le marché des devises et les matières premières. 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.