Les Bourses mondiales ont terminé en fanfare

Les Bourses européennes ont clôturé vendredi en forte hausse, dopées par la décision surprise de la Banque du Japon d'accroître son programme, déjà substantiel, d'achats d'actifs financiers pour soutenir l'économie, deux jours après que la Fed ait mis fin à un programme d'assouplissement quantitatif du même type. 

Le Bourses mondiales ont terminé en fanfare

Paris a gagné 2,22% à 4 233,09 points, clôturant au-dessus de 4 200 points pour la première fois depuis le 7 octobre. Le CAC a enregistré une deuxième semaine gagnante (+2,52%). Mais pour l'ensemble du mois d'octobre, il a accusé sa plus forte baisse mensuelle depuis juin 2013 (-4,15%).

Londres a gagné 1,28%, Francfort 2,33%, Milan 3,07% et Madrid 2,15%.

Le comité de politique monétaire de la Banque Centrale Japonaise a approuvé vendredi une accélération des achats d'obligations d'Etat japonaises et un triplement des achats de fonds indiciels et de fonds immobiliers.

L'indice Dow Jones a gagné 1,13%, à 17 390 points, un record historique de clôture. Le S&P 500, plus large, a pris 1,17%, à 2 018,05, également un nouveau record de clôture. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de +1,41% à 4 630,74 points, son plus haut niveau de clôture depuis mars 2000.

Sur le plan macroéconomique, le moral des ménages américains s'est encore amélioré pour atteindre son plus haut niveau depuis plus de sept ans et la croissance de l'activité manufacturière dans la région de Chicago a accéléré en octobre, tandis que la consommation des ménages américains a reculé en septembre pour la première fois en huit mois.

Sur le plan des valeurs, les bancaires sont aux avant-postes : BNP Paribas prend 3,45%, salué pour la publication d'un résultat net part du groupe ajusté en hausse de 12,5% de 1 730 millions d'euros pour son troisième trimestre, et dans son sillage, Société Générale prend +3,4%.

La hausse du dollar vers 1,2490 euros dope Airbus (+3,7%), Schneider (+3,6%) puis Renault +3,55%.

Hors CAC 40, Peugeot s'envole de +4,8% suite à une recommandation favorable.

De même, Ubisoft prend la tête du SBF120 avec un gain de 8%, l'éditeur de jeux vidéo ayant confirmé ses objectifs annuels après une hausse de près des deux tiers de chiffre d'affaires du premier semestre comptable.

Sur le marché des changes, le dollar a progressé fortement, à son plus haut niveau en quatre ans face à un panier de devises de référence et à un pic de près de sept ans face au yen.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.