Les marchés en nette hausse avant le rapport de l’emploi américain

La Bourse de Paris progresse de 1,90% à 4510,63 points dans un volume de 1 milliard d’euros.

Les marchés en nette hausse avant le rapport de l’emploi américain

L’indice parisien efface ses pertes de la veille avant le très attendu rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis. Ce dernier permettra d’éclaircir des zones d’ombres concernant le calendrier de la remontée des taux de la Fed, et la capacité de l’économie américaine à le surmonter.

Ailleurs en Europe, le Dax 30 gagne 1,24%, le Footsie Londonien progresse de 1,10% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 1,31%.

Du point de vue macroéconomique, l’évènement majeur de la journée sera la publication des chiffres du marché du travail outre-Atlantique. Le consensus table sur une création de 201 000 emplois en septembre contre 173 000 pour le mois dernier.

D’autre part, le salaire horaire, qui sera lui aussi publié à 14h30, est un indicateur important qui permet d’anticiper l’inflation à venir, et donc la nécessité d’une remontée des taux dans un contexte de très faible inflation lié à la chute du prix des matières premières. Il est attendu en hausse de 0,2%.

Finalement, les spécialistes estiment que le taux de chômage devrait se stabiliser à 5,1% dans une situation de quasi plein emploi.

Au regard de ces chiffres et d’autres indicateurs économiques, la Fed décidera de la date de la mise en place d’un resserrement monétaire qui pourrait s’effectuer dès la mi-octobre. Janet Yellen a pour sa part clairement annoncé qu’elle était « data dependent » et qu’une remontée des taux avant la fin de l’année n’était pas à exclure.

Du côté des statistiques, abstraction faite des chiffres de l’emploi américain, nous suivrons également les commandes à l’industrie pour le mois d’août à 16h (attendues en baisse de 0,9%).

En zone euro, les prix à la production en août ont été publié à 11h. Ils sont en baisse de 0,8% contre une baisse de 0,5% attendue.

Du côté des valeurs, le conseil d’administration d’Air France-KLM a autorisé le lancement d’un plan de restructuration qui prévoit de réduire de 10% l’offre long courrier, un grand nombre de départs contraints et le report des commandes de Boeing 787. Le titre s’apprécie de 2,06% à 6,11 euros.

Oddo Securities est passé à l’achat sur le titre Legrand avec comme cible 57 euros. Le titre s’apprécie de 2,28% à 47,99 euros.

Le secteur automobile est toujours à la hausse à l’image de Renault (+1,19% à 65,62€) et Valeo (+1,43% à 124,50€).

Par ailleurs, Total (+2,67% à 41,46€) et Technip (+1,62% à 44,12€) sont tirés par la remontée des cours du Brent qui gravitent autour des 48 dollars.

Enfin, Orange (+0,23% à 13,23€) a reçu l’autorisation de l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes pour réaliser les premiers essais sur les très hautes fréquences qui seront utilisés pour le développement de la 5G.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,25% à 1,1161$. Le marché est attentiste avant les chiffres de l’emploi américain cet après-midi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.