Le CAC 40 attentiste

La Bourse de Paris se stabilise à la mi-séance. Le marché attend le référendum grec de dimanche et le rapport sur l’emploi américain de juin.

Le CAC 40 attentiste

A la mi-séance, le CAC 40 perd 0,11% à 4877,94 points. Le Dax lâche 0,03%, le Footsie londonien prend 0,03% et l’Euro Stoxx 50 perd 0,10%.

Du point du vue macroéconomique, selon un sondage réalisé par l’institut GPO, le oui obtiendrait 47% contre 43% pour le non au principe «réformes contre argent frais» proposé dimanche prochain au peuple grec.

Hier, les ministres des finances de la zone euro sont tombés d’accord pour attendre le résultat du référendum avant de poursuivre les discussions sur un troisième plan d’assistance financière.

Rappelons que la Grèce est devenue le premier pays industrialisé à faire défaut envers le FMI.

Varoufakis a même déclaré qu’il prendrait ses responsabilités, comme le gouvernement, en démissionnant en cas de « oui » au référendum.

Quoiqu’il en soit et malgré la volonté grecque de faire des concessions sur les réformes, l’Eurogroupe d’hier n’a fait que conforter le fait que nous savons que nous ne savons rien.

Jeroen Dijsselbloem, le président de l’Eurogroupe, a même affirmé que du point de vue des « institutions » aucun progrès n’a été accompli et qu’il n’y aurait pas de nouvel Eurogroupe avant au moins dimanche.

Par ailleurs, la BCE a décidé de maintenir le plafond des liquidités d’urgence (ELA) pour aider les banques grecques à hauteur de 89 milliards d’euros.

Du côté des statistiques, en raison de l’Independance Day et donc de la fermeture des marchés américains, la statistique importante du Département du travail concernant les créations d’emplois non agricoles sera publiée aujourd’hui (au lieu de demain). Elle est importante pour évaluer le timing de remontée des taux de la Fed, au lendemain de bons résultats notamment concernant l’enquête ADP sur l’emploi.

Toujours aux Etats-Unis, on attend les inscriptions hebdomadaires au chômage pour 14h30 et les commandes à l’industrie de mai à 16h00.

Du côté des valeurs, Ipsen gagne 1,98% à 51,56€. Le groupe a annoncé une « accélération de la croissance » de ses ventes d’ici 2020, visant par ailleurs une marge opérationnelle courant de 26% de son chiffre d’affaire à cette date.

Numéricable-SFR gagne 0,60% à 47,280€. La mairie de Paris l’a mis en demeure de retirer ses équipements, sous peine de les retirer d’office, après des mois de conflit au sujet d’une redevance pour occupation de locaux mis à disposition.

Sanofi prend 0,46% à 90,11€. Le groupe a fait appel à Suez Environnement pour améliorer la gestion de l’eau et des déchets de ses sites de production français et international.

Eurazeo perd 0,71% à 60,07€. Eurazeo PME a cédé Cap Vert Finance, spécialiste du recyclage d’informatique, au fonds Carlyle pour 137 millions d’euros.

Casino perd 1,69% à 67,37€. UBS a abaissé sa recommandation sur le titre de « neutre » à « vendre ».

Enfin, Bouygues perd 0,84% à 33,49€ du fait d’un abaissement de recommandation par RBC Capital de neutre » à « sous performer ».

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,26% à 1,1082$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.