Le CAC 40 en légère baisse à la mi-séance

En raison de la fermeture de Wall Street cet après-midi, l'indice parisien est en stagnation à la mi-séance.

Action Orange

A 11h40, le Cac 40 cède 0,41% à 4.362,93 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien plie de 0,12%, le Dax de la Bourse de Francfort est en recul de 0.20% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro baisse de 0.38%. 

Sur le plan macroéconomique, après un gain hebdomadaire de 3%, la Bourse de Paris oscille autour de l’équilibre lundi matin. Les investisseurs limitent les initiatives en ce début de semaine marqué. L’activité s’annonce d’autant plus limitée que Wall Street sera fermé pour la fête du travail (Labor Day). En Chine, la croissance de l’activité industrielle a ralenti en août, l’indice établit par HSBC reculant de 1,5 point à 50,2, un repli qui alimente les anticipations d’assouplissement monétaire de la part de la Banque Populaire de Chine. En Allemagne, l’Office fédéral de la statistique a confirmé la contraction de 0,2% du PIB au deuxième trimestre. Sur un an, la croissance ressort à 0,8%.

En dehors de la géopolitique, les marchés se préparent à une fin de semaine chargée sur le plan économique, avec une réunion de la Banque centrale européenne jeudi et la publication des chiffres de l'emploi aux États-Unis vendredi.

"Alors que l’intervention (du président de la BCE) Mario Draghi à Jackson Hole a fait naître des anticipations d’un nouvel assouplissement de la politique monétaire européenne, il est peu probable qu’une décision spectaculaire soit annoncée cette semaine", prévient le courtier Aurel BGC.

Du côté des valeurs, les actions européennes ont peu changé, (après avoir enregistré leur première hausse mensuelle depuis mai) alors que les investisseurs ont évalué les données économiques en provenance d'Allemagne et de Chine et que les gouvernements de l'Union européenne ont décidé d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie. L'indice des Futures américain a peu changé, tandis que les actions asiatiques ont considérablement augmenté.

En France, Havas signe la meilleure performance du SRD. Le groupe de publicité a vu la croissance organique de ses ventes progresser de 8% au deuxième trimestre. Barclays a relevé sa recommandation sur la valeur de « pondération en ligne » à « surpondérer ». Résultat, l'action est en hausse de 1.22% à 6,310 euros.

A l’inverse, Iliad recule de 4.28% à 159,80 euros. La maison mère de Free est en discussions avec des fonds d’investissement en vue d’une alliance pour présenter une offre améliorée sur T-Mobile US, filiale de Deutsche Telekom, rapporte Bloomberg en citant des sources proches du dossier. 

Renault perd 2.79% à 57,920 euros et Peugeot 2.43% à 10,44 euros. Les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 3% en France le mois derniers à 83 340 unités. 

Larfarge plie de 1.23% à 57,580 euros. Exane BNP Paribas a dégradé le titre du cimentier de « surperformance » à « neutre » de son côté, Deutsche Bank a abaissé Technip de « achat » à « conserver ».

Le groupe Areva a annoncé que le réacteur nucléaire de nouvelle génération EPR qu'il construit à Olkiluoto en Finlande devrait pouvoir entrer en service en 2018, avec neuf ans de retard sur le calendrier initialement prévu, mais sans nouveau dérapage financier. En conséquence, l'action enregistre à la mi-séance une hausse de 0.45% à 12,295 euros.

Plus forte baisse du Cac 40, l'action Orange recule de 3,08% à 11,155 euros.

Sur le marché du FOREX, l’euro reste stable à 1,3143 dollar.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.