Quel est le rôle d’une banque centrale?

Le rôle des banques centrales s’est nettement accru au cours de la dernière décennie, après la crise des subprimes aux Etats-Unis mais également lors de la crise de la dette en zone euro.

Quel est le rôle d’une banque centrale ?

Quel rôle jouent la banque centrale et la politique monétaire?

La banque centrale d’un pays ou d’une zone économique a pour fonction d’assurer le fonctionnement de la politique monétaire. Elle remplit 3 fonctions principales :

  • Fixer le niveau des taux d’intérêts et gérer l’émission de monnaie fiduciaire
  • S’assurer que les établissements financiers respectent la règlementation concernant le risque et maintiennent des ratios de solvabilité
  • Prêter en dernier ressort lors des crises les plus importantes également appelées crises systémiques (lorsque les banques ne parviennent pas à se financer sur le marché monétaire ou auprès d’autres banques, elles ont la possibilité de se tourner vers la banque centrale).

La banque centrale doit s’assurer de la stabilité de l’ensemble du système financier. Un dysfonctionnement lié à un ou plusieurs risques peut avoir des effets en cascade et mettre en danger l’ensemble du système financier. Dans les périodes de risque, les banques hésitent à se prêter entre elles, la banque centrale prend alors le relais et s’assure que le niveau de liquidité reste correct.

Les banques centrales influencent la croissance économique en contrôlant la liquidité du système financier, elles disposent de plusieurs instruments pour y parvenir :

La mise en place de ratio de réserve obligatoire : c’est le montant de cash que les banques doivent détenir au minimum chaque nuit.

L'utilisation des opérations d’open market, c’est-à-dire effectuée aux conditions de marché. Ces opérations sont généralement constituées par voie d’appel d’offre et sont constituées d’opérations principales de refinancement et d’opération de refinancement à plus long terme c’est-à-dire d’une durée supérieure à une semaine.

La fixation du niveau des taux d’intérêts, ce qui guide les taux obligataires et les taux de crédit.

Zoom sur les principales banques centrales

Les principales banques centrales sont :

  • La Banque Centrale Européenne (BCE)
  • La Réserve Fédérale Américaine (The Fed)
  • La Banque du Japon (BoJ)
  • La Banque Nationale Suisse (BNS)
  • La Banque Populaire de Chine (PBOC)
  • La Banque du Canada (BoC)

La Banque Centrale Européenne

La Banque centrale européenne (BCE) est la banque centrale des dix-neuf pays de l’Union européenne qui ont adopté l’euro. Sa principale mission consiste à maintenir la stabilité des prix dans la zone euro et à préserver ainsi le pouvoir d’achat de la monnaie unique.

Les missions fondamentales de la BCE sont :

  • Définir et mettre en œuvre la politique monétaire de la zone euro ;
  • Conduire les opérations de change ;
  • Détenir et gérer les réserves officielles de change des pays participants (gestion de portefeuille) ;
  • Promouvoir le bon fonctionnement des systèmes de paiement.

Les autres missions de la BCE sont :

  • Billets de banque : la BCE est seule habilitée à autoriser l’émission de billets de banque dans la zone euro.
  • Statistiques : assistée par les BCN, la BCE collecte les informations statistiques nécessaires à l’accomplissement des missions du SEBC, soit auprès des autorités nationales, soit directement auprès des agents économiques.
  • Stabilité et surveillance du système financier : l’Eurosystème contribue à la bonne conduite des politiques menées par les autorités compétentes en ce qui concerne le contrôle prudentiel des établissements de crédit et la stabilité du système financier.
  • Coopération internationale et européenne : la BCE entretient des relations de travail avec les institutions, organes et instances appropriés au sein de l’UE et au niveau mondial lorsqu’il est question des missions confiées à l’Eurosystème.

Découvrez pourquoi trader avec IG lors des réunions de la BCE ?

La Réserve Fédérale Américaine

La Fed est la banque centrale des Etats-Unis. Elle doit satisfaire 5 fonctions :

  • Conduire les opérations de politique monétaire pour favoriser le niveau maximum d’emploi, la stabilité des prix et modérer les taux d’intérêts long terme dans l’économie américaine
  • S’assurer de la stabilité du système financier et chercher à minimiser et à contenir les risques systémiques en suivant de façon active les risques
  • S’assurer de la sécurité et de la solvabilité des institutions financières
  • S’assurer de la sécurité du système de paiement et de règlement et de son efficacité à travers les services à l’industrie bancaire et au gouvernement américain
  • S’assurer de la protection des consommateurs et du développement communautaire à travers la supervision, la recherche et l’analyse des tendances

La Fed est composée du FOMC (Federal Open Market Committee), du Conseil des gouverneurs (dont le président est Jerome Powell) et de 12 antennes régionales ainsi que des banques membres. Le FOMC est composé des 7 membres du Conseil des gouverneurs ainsi que des 12 présidents des banques régionales (dont une partie seulement dispose de droits de vote). La crise financière de 2007 à 2009 a obligé la Fed à fortement réagir et à mener une politique monétaire très accommodante et expansionniste. La Fed a décidé d’abaisser son principal taux à 0% et a commencé à acheter des actifs. C’est le début des opérations de Quantitative Easing. Trois programmes d’achats d’actifs (ou QE) se sont succédés entre 2008 et 2014 et ont sensiblement fait gonfler la taille du bilan de la Fed.

Découvrez pourquoi investir sur les réunions de la Réserve fédérale avec IG

La Banque du Japon (BoJ)

La Banque du Japon a été fondée en octobre 1882 et a acquis son indépendance par rapport au gouvernement japonais en avril 1998. Ses missions sont :

  • Emettre et gérer les billets de banque
  • Mise en place de la politique monétaire
  • Assurer la stabilité du système financier
  • Mener des activités internationales
  • Compiler les données, les analyses économiques et les activités de recherche

La Banque du Japon a été particulièrement agressive dans ses opérations d’achats d’actif et la taille de son bilan avoisine désormais 100% du PIB du Japon contre un peu plus de 40% pour la BCE et environ 20% pour le Fed.

La Banque Nationale Suisse

La banque centrale suisse est indépendante et conduit la politique monétaire du pays. Conformément au respect de la Constitution, elle doit agir dans l’intérêt global du pays et doit s’assurer de la stabilité de prix en tenant compte de l’évolution de la conjoncture économique.

La BNS a deux sièges, un à berne et l’autre à Zurich ainsi que 6 représentations différentes (Bâle, Genève, Lucerne, Lugano et Saint-Gall).

La BNS met en place des provisions suffisantes pour maintenir les réserves monétaires au niveau requis par la politique monétaire.

Après une phase de forte progression du franc suisse, la BNS a fixé en septembre 2011 un taux plancher de 1.20 CHF par rapport à l’euro. Ce niveau a été défendu pendant plusieurs année par la BNS avant d’être supprimé, entraînant un très violent mouvement d’appréciation du franc suisse dans les secondes qui ont suivi.

La Banque Populaire de Chine (PBOC)

La PBOC est la banque centrale de la République populaire de Chine. Son président est nommé par le Premier ministre et il est membre du Conseil des affaires de l’Etat. Comme les autres banques centrales, la Banque Populaire de Chine est chargée de l’émission des billets de banque et des pièces en circulation, à l’exception de Hong Kong et Macao.

La banque centrale ne s’occupe pas directement des réserves de changes du pays, cette fonction est confiée à un autre organisme : la State Administration of Foreign Exchange (SAFE)

Quel est l’impact des banques centrales sur les marchés financiers?

Les décisions des banques centrales impactent plus ou moins fortement les marchés.

Une baisse du taux principal (taux de refinancement) par la banque centrale permettra aux banques de diminuer le taux d’intérêt des crédits qu’elles accordent aux agents économiques (ménages, entreprises et Etats) ce qui stimulera l’activité économique car les demandes de crédit seront plus nombreuses. Les marchés actions accueillent généralement favorablement les baisses de taux des banques centrales.

A l’inverse, une hausse du taux principal peut obliger les banques à répercuter le coût sur les crédits qu’elles accordent et de fait générer une demande plus faible ce qui est moins bon pour l’économie car potentiellement moins de consommation et d’investissement. Une hausse de taux n’est pas forcément jugée négativement par les marchés actions si elle se fait dans un contexte de hausse des salaires et des prix dans un contexte économique dynamique. Si les hausses de taux de la banque centrale sont jugées trop agressives par rapport à la dynamique économique, alors les marchés actions ont tendance à réagir négativement.

Sur le marché des changes, des baisses de taux successives ont tendance à affaiblir la devise du pays et inversement des hausses de taux régulières ont tendance à soutenir la devise du pays ou de la zone économique concernée.

L'indépendance des banques centrales.

Les banques centrales des principales puissances économiques mondiales sont « indépendantes » ce qui signifie qu’elles prennent normalement leurs décisions indépendamment de toute pression politique. Mais récemment, plusieurs banquiers centraux ont été la cible d’attaques politiques fortes. C’est clairement le cas de la Fed qui est sous forte pression du président américain Donald Trump pour baisser sensiblement ses taux d’intérêts, ce dernier les jugeant trop élevés. En Turquie et face à une situation de forte inflation, les pressions politiques se sont intensifiées au point de provoquer la démission du vice-gouverneur en août 2018. Plus récemment c’est le gouverneur de la Reserve Bank of India qui a démissionné suite un conflit avec le Premier ministre.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.