Que sont les valeurs refuges et comment les trader ?

Les valeurs refuges sont des actifs utilisés par les investisseurs dans le but de réduire leur exposition aux pertes lors de périodes de crises et d’instabilité sur les marchés. Si les investisseurs parviennent à identifier quels actifs sont susceptibles de s’apprécier tandis que d’autres déclinent, ils peuvent créer une stratégie afin de se préparer aux mouvements de marché et même tirer profit des tendances de prix.

Or
Source : Bloomberg

Qu’est-ce qu’une valeur refuge ?

Une valeur refuge est un instrument financier supposé retenir voire gagner de la valeur lors de périodes de ralentissements économiques. Ce sont des actifs non-corrélés, ou corrélés négativement, avec l’économie dans son ensemble. Cela signifie qu’ils peuvent même prendre de la valeur en cas d’effondrement des marchés.

Ces actifs possèdent souvent certaines caractéristiques qui contribuent à leur notoriété de valeurs refuges, dont :

  • La liquidité : l’actif doit être facilement convertible en liquide, à n’importe quel instant
  • La fonctionnalité : l’actif doit avoir une utilité qui fournira une demande constante sur le long terme
  • Une offre limitée : l’augmentation de l’offre ne doit jamais dépasser la demande
  • Une demande certaine : il est peu probable que l’actif soit remplacé ou devienne obsolète
  • La pérennité : l’actif ne peut pas se détériorer ou se décomposer au fil du temps

Toutes les valeurs refuges ne rassembleront pas forcément toutes ces caractéristiques, c’est pourquoi les investisseurs devront juger de la valeur refuge la plus appropriée au climat économique actuel. Il est important de rappeler qu’une valeur refuge peut convenir parfaitement à un repli spécifique des marchés, mais n’aura pas forcément le même succès face à un autre. Les investisseurs doivent donc avoir une idée précise de ce qu’ils recherchent lorsqu’ils choisissent d’investir dans des valeurs refuges.

Comment investir sur les valeurs refuges

Les ralentissements économiques sont une composante inévitable des cycles de marché, ce qui signifie que les investisseurs ont intérêt à s’y préparer le mieux possible.

En période de crise financière, les actifs considérés comme des valeurs refuges ont tendance à réaliser de meilleures performances que la vaste majorité des marchés. Bien que les valeurs refuges soient principalement utilisées par les investisseurs pour protéger leur portefeuille, il est important que les traders identifient quelles sont ces actifs et qu’ils utilisent cette information afin d’anticiper les mouvements de prix et de mettre en place leurs stratégies.

Par exemple, en cas de recul d’actifs plus « risqués », les cours du marché pourraient chuter en raison de la ruée des investisseurs vers des valeurs refuges. Il vous faudra donc envisager de clôturer certaines positions longues ou de vendre à découvert. En revanche, si vous vous estimez capable d’identifier les valeurs refuges du moment, vous pouvez tirer parti de l’augmentation des prix.

Il existe plusieurs manières de trader les tendances dessinées par les valeurs refuges, et elles dépendent toutes de votre motivation. Que vous tentiez de tirer parti des mouvements de cours ou d’ajuster vos positions afin de vous protéger de la chute des prix, il est essentiel de comprendre le sentiment de marché prédominant à l’égard des valeurs refuges.

Exemples de valeurs refuges

Les valeurs refuges peuvent changer au fil du temps, c’est pourquoi il est important de rester au fait des tendances d’investissement. Cependant, il existe des valeurs refuges qui conservent leur position de favoris année après année, dont :

  • l’or
  • les obligations d’État
  • le dollar américain
  • le yen japonais
  • le franc suisse
  • les titres défensifs


L’or

Lorsque les gens pensent aux valeurs refuges, ils ont souvent l’or en tête. Étant une matière première, le cours de l’or n’est pas souvent influencé par les décisions des banques centrales sur les taux d’intérêt, et à l’inverse des devises papier, on ne peut pas en « imprimer » davantage pour modifier son offre.

L’exemple illustrant le mieux le caractère de valeur refuge de l’or fait suite à la crise financière mondiale de 2008. L’afflux d’investissements a causé l’augmentation du prix de l’or de près de 24% pendant l’année 2009 uniquement, et il a continué sur sa lancée en 2011.

Acheter de l’or est considéré par certains comme le résultat d’une tendance comportementale reposant sur la réputation de l'or en tant que soutien historique des devises et sur sa capacité à stocker de la valeur. Historiquement, l’or a toujours été considéré comme une valeur refuge : lorsque le marché montre des signes clairs d’effondrement, les investisseurs se précipitent sur le métal précieux. La position de l’or en tant que valeur refuge est devenue une prophétie qui s’autoréalise.

Les obligations d’État

Une obligation d’État est globalement une reconnaissance de dettes d’une durée déterminée émise par un gouvernement qui prévoit des paiements d’intérêts périodiques. Les bons et billets du Trésor sont un type d’obligations. La seule différence entre les deux réside dans le délai à la suite duquel vous serez remboursé en totalité. Les billets du Trésor offrent des échéances d’un an ou moins, alors que les bons du Trésor peuvent avoir des échéances de dix ans ou plus.

Les investisseurs ont tendance à avoir plus confiance en les obligations émises par les gouvernements d’économies développées. Les plus populaires sont les bons du Trésor américain. Leur statut de valeur refuge repose sur les conditions de crédit proposées par le gouvernement américain et sur l’attrait des revenus en dollars américains. Grâce à ces facteurs qui soutiennent l’actif, les investisseurs considèrent les obligations d’État comme étant une valeur refuge sans risque, puisque tout ce qui a été investi sera remboursé une fois l’obligation arrivée à échéance.

En février 2018, les cours des actions ont fortement chuté suite à l’augmentation des rendements obligataires. Ironiquement, les investisseurs ont alors foncé vers la valeur refuge qu’incarnaient les obligations du Trésor américain.

Le dollar américain

Depuis plus de 50 ans, le dollar américain est l’une des valeur refuge les plus populaires lors de périodes de déclin économique. Il rassemble un bon nombre de caractéristiques des valeurs refuges, et représente surtout la monnaie la plus liquide sur le marché des devises.

Cette confiance dans le dollar américain découle des Accords de Bretton Woods en 1944 qui a introduit le régime de change fixe et a fait du dollar la première devise de réserve au monde. Même après la suppression de ce système, le dollar américain a conservé sa position de valeur refuge car il symbolise la plus grande économie mondiale.

Beaucoup s’attendaient à ce que le dollar souffre de la volatilité accrue causée par la politique controversée du président américain Donald Trump, mais il semblerait qu’il jouisse toujours de son statut de valeur refuge. À titre d’exemple, bien que les tensions commerciales aient entraîné des fluctuations à travers les marchés des actions et des matières premières, la valeur de l’US Dollar Basket a augmenté 5,29% entre janvier et août 2018.

Le yen japonais

Le yen japonais est perçu comme une valeur refuge car il s’apprécie souvent par rapport au dollar lorsque les actions américaines et les obligations d’État font face à une certaine volatilité.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’économie japonaise a bénéficié d’une restructuration qui lui a permis de rattraper son retard avec les autres économies mondiales. La Banque du Japon (Bank of Japan en anglais, BoJ) est devenue une institution hautement respectée et le yen s’est établi en tant que devise mondiale majeure. Malgré les interventions continues du gouvernement, la liquidité du yen continue d’attirer les investisseurs en temps de difficultés financières.

Le yen a gagné sa réputation de valeur refuge suite au surplus commercial élevé du Japon par rapport à sa dette. La valeur des actifs étrangers détenus par les investisseurs japonais est de loin bien plus élevée que les actifs japonais détenus par les investisseurs étrangers. Cela signifie que lorsque les marchés deviennent « sans risque », l’argent est réintégré dans les marchés domestiques, ce qui renforce le yen.

Une autre raison à ce statut repose sur le fait que le yen continue d’agir comme une valeur refuge pendant des périodes de turbulences sur les marchés, car tout le monde a confiance en la devise. Comme dans le cas de l’or, le yen est devenu une prophétie qui s’autoréalise.

Le franc suisse

Une étude menée par la Banque centrale d’Allemagne (ou Deutsche Bundesbank), démontre que le franc suisse s’apprécie souvent lorsque les marchés boursiers mondiaux manifestent des signes de faiblesse.

La neutralité du gouvernement suisse, la force de l’économie suisse et le secteur bancaire développé sont les raisons principales pour lesquelles les investisseurs considèrent le franc suisse comme une devise refuge.

L’indépendance du pays par rapport à l’UE lui confère aussi le caractère de refuge pour les capitaux lorsque les circonstances économiques et politiques sont défavorables. En effet, lors de la crise de la zone euro, la Banque centrale suisse a introduit temporairement un taux de change fixe face à l’euro afin d’éviter que ce dernier n’affaiblisse la devise nationale.

Les titres défensifs

Les investisseurs souhaitant gérer leurs risques lors de ralentissements économiques peuvent aussi se tourner vers les titres défensifs car ils ont tendance à être plus performants que le marché boursier dans son ensemble lors de récessions.

Les titres défensifs sont les actions d’entreprises chargées de fournir des biens et services tels que les services publics, les produits de consommation de base, les produits alimentaires et les boissons et le secteur de la santé. Ces secteurs sont considérés comme des valeurs refuges car ils sont susceptibles de rester stables grâce à la demande constante pour leurs produits, même en période d’instabilité économique.

Les titres défensifs ne doivent pas être confondus avec les titres de défense qui désignent les producteurs d’armes et participants au commerce des armes.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.