La théorie de Dow et ses principes

Charles Dow a établi un ensemble de règles qui peuvent guider les investisseurs dans leurs analyses techniques. Découvrez les principes de la Théorie de Dow et en quoi ils sont pertinents pour votre trading.

Analyste financier
Source: Bloomberg

Charles Dow est l’un des précurseurs de l’analyse technique. Sa théorie offre aux analystes un ensemble complet de principes qui ont guidé les théories du trading durant plusieurs décennies. La théorie de Dow a été obtenue à partir des 255 éditoriaux du Wall Street Journal rédigés par Charles Dow entre 1851 et 1902.

Alors que ces principes n’ont jamais été considérés comme un même ensemble par Dow, ils peuvent s’avérer extrêmement enrichissants pour un analyste qui cherche à étoffer sa vision des marchés. Ayant été écrits il y a plus d’un siècle, il n’est pas rare que les investisseurs proposent leurs propres interprétations modernes de ces règles.

Les principes de la Théorie de Dow

1. Les trois mouvements du marché

Ceux qui suivent les tendances sauront qu’il peut y avoir plusieurs tendances au sein de différentes périodes. Par exemple, une tendance haussière horaire serait annulée par une tendance baissière au niveau d’un graphique hebdomadaire. Il est essentiel de savoir différencier les ‘mouvements’ au sein de différentes périodes. Dow explique qu’il existe trois mouvements :

  • Mouvement primaire / tendance principale - long terme. D’après Dow, la durée de ce mouvement peut varier de moins d’un an, à plusieurs années. Toutefois, il pourrait être utile de considérer qu’il porte sur une tendance à long terme comme observé sur un graphique hebdomadaire ou mensuel.
  • Réaction secondaire / swing moyen / réaction intermédiaire - moyen terme. Elle peut varier de dix jours à trois mois. C’est ce que l’on observe par exemple sur les graphiques journaliers et en données de 4h.
  • Courte fluctuation / mouvement mineur - court terme. La durée du mouvement peut aller de quelques heures à un mois. Pour l’observer, on utilise un graphique horaires et des périodes plus courtes.

2. Les tendances comportent trois phases

  • La phase d’accumulation : les investisseurs les plus expérimentés ouvrent et clôturent activement des positions contre les tendances du marché. Durant cette phase, les cours ne fluctuent pas beaucoup malgré une opinion qui va à contre-courant, il y a donc assez d’acheteurs pour faire face à chaque vente, et vice-versa.
  • La phase de participation : une fois que le marché est réceptif à l’avis de ces investisseurs plus expérimentés, il subit un revirement soudain qui implique également les investisseurs techniques.
  • La phase de panique : une fois que des spéculations endémiques prennent racine, les investisseurs les plus expérimentés commenceront alors à inverser leurs positions, alors que la tendance arrive à terme.

3. Le marché boursier écarte toutes les actualités

Ce principe stipule que le prix d’une action reflètera entièrement les aspects économiques et financiers sous-jacents à partir du moment où ils sont rendus publiques.

4. Les moyennes du marché boursier doivent se confirmer

Étant donné l'importance du réseau ferroviaire américain dans le transport de marchandises à travers le pays durant la période très industrielle du Dow Jones, le Dow Transportation Index (l’indice de transport Dow) était considéré comme un indicateur clé de l’activité économique. Avec des usines réparties à travers tout le pays, la hausse ou la baisse de la fréquentation ferroviaire avait plus d’importance qu’aujourd’hui.

Néanmoins, l’idée de Dow de voir la confirmation entre deux indices boursiers est restée d’actualité. D’après Dow, qui prenait ces deux indices en exemple, une plus grande confiance s’installait lorsqu’ils évoluaient dans la même direction, par rapport aux périodes de divergences entre les deux indices. Ainsi, il est logique de chercher une confirmation de tendance haussière en utilisant le cas où les deux indices réalisent des hauts plus élevés et des bas plus élevés. De nos jours, il n’est pas rare que les investisseurs préfèrent se tourner vers d’autres marchés, toutefois, il est toujours avantageux d’utiliser des marchés connexes dans le but de trouver des confirmations.

5. Les tendances sont confirmées par le volume

Dow considérait le volume comme un outil déterminant pour confirmer ou réfuter un mouvement de marché. Selon lui, un marché qui progresse sur un volume faible peut signifier plusieurs choses.

L'une d’entre-elles pourrait venir d’un acheteur ou d’un vendeur trop agressif, qui tente de faire bouger le marché. Cependant, Dow considérait que des volumes élevés impliquant des mouvements de prix importants, offraient une ‘vraie’ vision du marché.

6. Les tendances existent sauf preuve du contraire

Habituellement, les marchés n’évoluent pas en ligne droite, et avec des événements fondamentaux qui engendrent de la volatilité, il y aura des périodes où les tendances seront sous pression.

Toutefois, Dow était convaincu que de tels 'bruits de marché' n'affectent pas la tendance qui reste stable. La tendance devrait donc garder le bénéfice du doute lors de tels retracements. Dow n’a pas de méthode spécifique pour déterminer si une tendance s’inverse ou si c’est simplement un mouvement dans le retracement.

Pour conclure, les investisseurs modernes peuvent compter sur un ensemble complet de règles, qui peuvent être appliquées à différents scénarios de trading. Que l’on parle de marchés connexes ou de trading basé sur l’actualité et de reconnaissance des tendances, les théories de Dow contribuent à composer l’ossature de la plupart des cours d’analyses techniques dans le monde. S’assurer que les investisseurs maitrisent ces règles, garantira par la même occasion, une assimilation des principes de Dow dans l'apprentissage futur.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.