Un marché dominé par les émotions

Un marché dominé par les émotions

Trump a signé un texte autorisant des droits de douane de 25% sur 50-60 milliards de dollars d'importations de certains produits en provenance de Chine. La liste des produits sera annoncée dans 15 jours. Le Trésor américain dévoilera également un plan détaillé concernant les restrictions d'investissement aux États-Unis par la Chine dans les 60 jours, selon un responsable de la Maison Blanche.

Du côté positif, l'UE, l'Argentine, l'Australie, la Corée du Sud et le Brésil ont rejoint le Canada et le Mexique dans la liste des pays exemptés des tarifs sur l'acier et l'aluminium. La Chine a répliqué en voulant imposer des droits sur les importations américaines d’une valeur d’environ 3 milliards de dollars.

Un mouvement causé par un sentiment négatif plutôt que par des changements macroéconomiques.

Jusqu'à présent, les mesures annoncées auraient un impact limité sur la croissance mondiale. Pour rappel, l'acier et l'aluminium ne représentent que 1,5% des importations totales des États-Unis (dont 63% sont désormais exonérés), et les dernières annonces sont plutôt isolées à des secteurs/entreprises spécifiques. La réaction de la Chine reste également assez mesurée pour l'instant. Par conséquent, la réaction généralisée du marché a été principalement motivée par le sentiment et la crainte d'une aggravation de la situation. Compte tenu des valorisations élevées actuelles du marché boursier, le sentiment peut se détériorer rapidement et les marchés pourraient rester « risk-off » les prochains jours voire semaines. Alors que la probabilité d'une guerre commerciale sino-américaine a augmenté, ce n'est toujours pas le scénario de base selon la plupart des analystes.

Techniquement, le US 500 a cassé le plus bas de mars à 2650, ce qui ouvre la voie au plus bas de février à 2530. Mais Intraday, on pourrait voir un rebond suite à  la forte baisse d'hier, avec une première résistance entre 2650 et 2660 puis une résistance plus importante à 2700.

Résistance: 2650/60, 2687 (retracement de 38,2% de la dernière vague de baisse) 2695

Support: 2643 (clôture d'hier), 2615 (Bas en after market), 2600

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.