L'économie de la Suisse montre des signes de reprise après une année 2015 difficile

bg_swiss_coin_1211930

Le chômage en Suisse a chuté de 3,8% en janvier à 3,7% en février. S'il faut tenir compte du facteur saisonnier, le nombre de recrutements ne commence généralement à s'accélérer qu'à partir du mois de mars. Les chiffres de l’inflation de février sont également ressortis supérieurs aux attentes avec une progression des prix de 0,2%, alors qu'on prévoyait un repli de -0,1% après une chute de  -0,4% en janvier. Ce sont les premiers signes d'une amélioration après une année 2015 particulièrement difficile. Il sera intéressant de vérifier si l'économie suisse maintient sa dynamique au cours des prochains mois.

La BNS sera sous les feux des projecteurs au cours des prochains jours

En février, les réserves de devises étrangères de la BNS ont chuté de  4 milliards, après avoir augmenté de 15 milliards en janvier. L'EUR/CHF ayant atteint un nouveau plus haut à 1.12 au début du mois de février, la BNS a pu profiter de l'occasion pour réduire sa forte exposition à l'euro, ce qui a tiré l'EUR/CHF vers un plus bas à 1.08.

La banque observera de près la réunion de la BCE prévue Jeudi. Après que les taux négatifs ont été fortement critiqués lors du G20, la BCE pourrait choisir de ne pas abaisser une nouvelle fois le taux de dépôt et de se concentrer plutôt sur l'assouplissement quantitatif et d'autres outils non conventionnels permettant l'injection de liquidités dans le système. C'est ce qui pourrait expliquer le renforcement récent de l'euro à l’approche de la réunion, avec une remontée de l'EUR/CHF au-delà de 1.09 et de l'EUR/USD au-dessus de 1.10.

Toutefois, face à la crise des réfugiés et aux risques grandissants d’un Brexit, l'euro devrait subir de nouvelles pressions vendeuses au cours des prochains mois.  Nous estimons donc que la BNS devra de nouveau abaisser ses taux d'intérêt en 2016.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.