Aucun signe de normalisation de la part de la BCE

Lors de sa conférence de presse d’hier, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, n’a laissé entrevoir aucun signe de normalisation de sa politique.

bg_euro mario draghi

Les taux d’intérêt devraient en effet rester à leurs niveaux actuels voire baisser davantage sur une période prolongée et le programme d’assouplissement quantitatif pourrait être étendu à tout moment. À la fin de son intervention, Mario Draghi en a profité également pour fustiger une nouvelle fois les gouvernements des pays de la zone euro. Il a rappelé très clairement que les États membres ne respectaient pas les exigences nécessaires propres à une politique favorable à la croissance, tant sur le plan des réformes structurelles permettant de lutter contre le chômage que sur le plan de la politique budgétaire, pour imposer une normalisation de la politique de la Banque centrale. Pour la Banque centrale européenne, deux facteurs décisifs figurent aujourd’hui tout en haut de la liste des priorités: d’une part, le maintien de l’inflation à un niveau trop faible, et d’autre part, la non-évolution des risques qui pèsent sur la croissance européenne et leur tendance à la baisse. Tant qu’aucune amélioration dans ces deux domaines n’est visible, la Banque centrale européenne ne changera pas son discours, si bien qu’aucune normalisation de sa politique ne peut être envisagée pour l’instant. Bien que ces informations n’aient pas un impact positif sur l’euro, les élections en France pourraient bien donner un nouvel élan à la monnaie commune. Si le 7 mai prochain Emmanuel Macron venait à remporter les élections présidentielles, la parité EUR/USD pourrait se situer autour de 1 1500. Dans le cas contraire, une parité entre les deux monnaies n’est pas à exclure.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.