Le CAC 40, de nouveau en hausse

Lors de la dernière séance de la semaine, l’indice CAC 40 progresse à la hausse de manière importante de +1,2% à 4922,49 points, dans un volume d’échanges de 3,970 milliards d’euros. 

Le CAC 40, de nouveau en hausse

Le DAX allemand gagne +0,94% à 11 629,18 points, l’Euro Stoxx 50 est en hausse de +1,15% à 3324,34 points et le FTSE 100 a pris +0,62% à 7337,81 points.

Le S&P500 a clôturé en légère hausse de +0,18% à 2274,64 points, le Nasdaq Composite prend +0,48% à 5574,12 points alors que le Dow Jones reste stable -0,03% à 19885,73 points.

Au chapitre des statistiques économiques, nous connaîtrons l’indice des prix à la consommation italien du mois de décembre. Plus tard dans la journée, le gouverneur de la banque centrale anglaise, Mark Carney, s’exprimera dans un discours.  

Sur les secteurs du Stoxx 600, les plus importantes hausses ont été le secteur bancaire (+1,98%), secteur de la santé (+1,28%) et le secteur des matériaux et de la construction (+1,25%).

La plus forte baisse a été le secteur de l’immobilier (-0,39%).

Du côté du palmarès du CAC40, les trois plus fortes hausses ont été Bouygues (+4,12% à 35,28€), Crédit Agricole (+3,88% à 12,59€) et Société générale (+3,48% à 47,475€). Bouygues a annoncé avoir décroché un contrat auprès d’EDF sur le projet de centrale nucléaire à Hinkley Point au Royaume-Uni. Crédit Agricole et Société Générale ont bénéficié des publications de résultats en hausse des banques américaines.

Les trois plus fortes baisses ont été Renault (-2,89% à 83,76€), Technip (-1,86% à 67,13€) et Sodexo (-0,67% à 103,75€). Renault a été pénalisé après l’annonce d’une enquête sur leurs moteurs diesel par le gouvernement français. Vendredi, l’AMF a autorisé Technip et FMC à fusionner ensemble pour former le nouveau groupe TechnipFMC. La recommandation de Sodexo a été dégradée par plusieurs brokers.

Du côté des recommandations des brokers, Société Générale a changé sa recommandation de « conserver » à « l’achat » sur la banque belge KBC avec un objectif de cours qui passe de 55,5€ à 68,5€.

Oddo reste à « l’achat » de Fiat Chrysler avec un objectif de cours inchangé à 8€.

Morgan Stanley conserve son avis « d’achat » sur Ryanair et relève sa cible de cours de 15€ à 17€.

Sur le marché des changes, vendredi vers 21h00 l’euro valait 1,0637 dollar contre 1,0623 dollar jeudi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.