L’impact à deux visages de Trump et de la tendance anti-mondialisation sur les marchés

L’effet Trump sur les marchés est réellement ambivalent. Le marché s’est pour le moment principalement concentré sur l’aspect le plus évident et le plus positif étant le programme de relance budgétaire : ceci devrait entrainer une augmentation de la consommation, de la croissance et au final de l’inflation. Une hausse des perspectives d’inflation augmente les taux de rendement obligataire et la rentabilité des  banques, et donc un accroissement des activités de prêt, contribuant là encore à la croissance. 

ig player - trump

Le deuxième aspect réside dans les tendances actuelles à l’anti-mondialisation intervenant sur tout le globe, qui à ce stade sont bien plus incertaines et concernées par une vision à long terme, mais pourraient avoir un impact considérable sur la croissance mondiale et les marchés.

Nous pouvons constater que tous les acteurs n’ont pas participé de la même manière à la forte hausse post-élection. En dépit d’un nouveau record historique du Dow Jones 30, seuls 23 % des sociétés membres de cet indice ont enregistré un plus haut de 52 semaines. Pour le S&P500, c’est encore moins, et le nombre de titres au-dessus de leur moyenne mobile de 200 jours a constamment diminué depuis que cet indice a atteint un record en août 2016. Fait particulièrement remarquable, les performances des sociétés à petite et moyenne capitalisation étaient de loin supérieures comparé aux grosses capitalisations. 

Plus précisément, les performances des sociétés tirant la majorité de leurs recettes des États-Unis ont surperformé les multinationales. Le Brexit et l’élection de Trump pourraient s’avérer n’être que le début d’un mouvement anti-mondialisation général, l’Italie et la France étant les prochains pays pressentis de la liste. Tant que nous n’aurons pas plus de visibilité à ce sujet, ce qui prendra du temps, les investisseurs continueront à favoriser les sociétés locales plutôt que les multinationales.

image1
image2

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.