Préouverture dans le rouge pour les marchés européens

La bourse de Paris a clôturé en hausse ce mardi avec +1,19% à 4 468,07 points, dans un faible volume d’échanges de 2,273 milliards d’euros.

Les indices européens en léger recul à l’ouverture

Concernant les autres places européennes, le DAX 30 de Francfort a progressé de +0,63%, le FTSE 100 de Londres a augmenté de +0,23% et l’Eurostoxx 50 s’est apprécié de +0,31%.

Aux Etats-Unis, les indices ont légèrement reculé. Le Dow Jones a perdu -0,08%, le S&P500 a baissé de -0,09% et le Nasdaq s’est déprécié de -0,15%.

Hier, la balance des paiements japonais (juin) est ressortie à 974 mds ¥ contre un consensus Bloomberg qui tablait sur 1103,5 mds ¥. La balance commerciale de la Chine pour juillet est parue à 52,31 mds $ (consensus à 47,30 mds $). Lla production industrielle mensuelle allemande pour juin a été publiée à +0,8% (consensus Bloomberg à +0,7%).

Aujourd’hui, l’agenda économique est assez chargé pour la matinée. L’indice des prix chinois, en glissement annuel pour juillet, est paru à 1,8% conforme aux attentes du consensus de Bloomberg, tandis que l’indice des prix à la production a été publié à -1,7%.

La balance commerciale allemande est ressortie à 21,7 mds€  alors que le consensus tablait sur 23 mds€.

Pour la Grande Bretagne, à 10h30 vont paraître : la balance commerciale pour juin (consensus à -10,0075 mds£), la production manufacturière mensuelle pour juin (consensus Bloomberg à -0,2%) et la production industrielle mensuelle pour juin (consensus à +0,1%)

Cet après-midi à 16h, sera publiée la statistique des stocks de grossistes mensuelle pour juin aux les Etats-Unis, (consensus Bloomberg à 0,00%)

Dans le Stoxx 600, les secteurs qui ont le plus progressé étaient les valeurs des matériaux de base (+1,68%), les assurances (+1,48%) et les banques (+1,42%).Les plus fortes baisses étaient la santé (-1,24%), le secteur de l’alimentation (-0,92%) et le secteur de biens de consommation personnelle (-0,82%).

Sur le CAC 40, le podium était le suivant : LafargeHolcim a gagné +2,90%, suivie par AXA (+2,63%) et Credit Agricole (+2,20%). Le podium des baisses se composait de : Danone (-2,14%), Kering (-1,39%) et enfin Airbus Group (-1,29%).

Du côté des changements de recommandation des analystes,  sur LafargeHolcim, Exane BNP Paribas passe de « neutre » à « surperformance ».

Berenberg abaisse son objectif de 70 à 69 euros sur Safran et à 64 euros sur Airbus Group.

Sur le titre Axa, Barclays reste à « surpondérer » et passe de 20,90 à 21 euros comme cible.

Sur le marché des changes, l’euro est resté stable face au dollar (+0,00%) à 1,1090$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.