Le CAC 40 partagé entre bons résultats et déception

La bourse de Paris est en légère hausse à la mi-séance. À 12h10, elle s’appréciait de +0,12 % à 4425,82 points, dans des volumes de 1 242 millions d’euros.

Le CAC 40 partagé entre bons résultats et déception

Les autres places européennes évoluent dans le vert hormis la bourse de Londres. Le FTSE 100 londonien recule de -0,13%. L’Eurostoxx 50 augmente de +0,31% et le DAX 30 progresse de +0,46%.

Les marchés asiatiques ont évolué de façon dispersée : Le Hang Seng Index a reculé de -1,28% et le Shanghai Composite s’est déprécié de -0,50%. Le Nikkei 225 a gagné +0,56%.

Les résultats trimestriels des entreprises continuent de paraître tandis que dans la soirée les résultats des stress tests réalisés sur 53 établissements du Vieux Continent seront publiés.

Aujourd’hui, les données économiques sont très nombreuses pour la dernière séance de juillet. À 7h30 le PIB de la France est ressorti stable (0,0%) pour le deuxième trimestre quand le consensus tablait sur +0,2%. À 8h00 les ventes au détail en Allemagne pour juin sont ressorties à +2,7% en glissement annuel (consensus Bloomberg à +2,6%). À 8h45 est parue en France la statistique des dépenses de consommation à -0,8% (+2,0% anticipé en glissement annuel pour juin).

À 11h00, pour la zone euro le taux de croissance du PIB es ressorti à +0,3% (consensus Bloomberg à +0,3% pour juin en glissement trimestriel), l’inflation à +0,2%  (consensus à +0,1% en glissement annuel pour juillet) et le taux de chômage pour juin est stable à 10,1%.

Cet après-midi à 14h30 il y aura également le PIB des États-Unis pour le second trimestre, prévu à +2,5% annualisé en glissement trimestriel. À 15h45 l’indice des directeurs d’achat (PMI) de Chicago paraîtra (consensus Bloomberg à 54,0) et à 16h00 l’indice Michigan sur la confiance des consommateurs est attendu à 90,2.

Les cours du pétrole continuent leur chute à la mi-séance. Le Brent recule de -1,03% à 42,16$ et le WTI se déprécie de -0,71 % à 40,78$.

L’euro continue sa progression face au dollar, avec une hausse de +0,31% à 1,1111$ face au dollar.

La livre repart à la hausse, à 12h00 elle gagnait +0,11% à 1,3178$.

Aujourd’hui Kering est sur la première marche du podium avec une forte hausse de +5,94% à 169,45€. En deuxième position, ArcelorMittal gagne +5,58% à 5 ,748€ et pour compléter le podium, Solvay augmente de +4,52% à 91,65€.

Concernant le podium des baisses c’est Essilor qui marque la plus forte dépréciation avec -6,99% à 113,10€. Ensuite Safran perd -4,67% à 61,25€. La troisième marche du podium est occupée par L’Oréal qui recule de -4,06% à 167,85€.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.