Les bourses européennes légèrement en baisse

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 s’est replié de -0,59% à 4420,58 points dans un volume d’échanges de 3,4 milliards d’euros, assez élevé pour la période estivale.

Les bourses européennes légèrement en baisse

Sur les autres indices en Europe, le DAX 30 a cédé -0,43%, le FTSE 100 a perdu -0,44% et l’EuroStoxx 50 -1,11%.

Aux Etats-Unis, l’évolution des indices a été disparate. Le S&P 500 a progressé de +0,16%, le Nasdaq Composite a gagné +0,30% tandis que le Dow Jones a cédé -0,09%.

Hier, le taux de chômage en Espagne a été publié à 20,00% (consensus Bloomberg à 20,30%). En Allemagne, le taux de chômage, ajusté des variations saisonnières, est paru conforme aux attentes pour juillet (Bloomberg) et l’inflation est ressortie à +0,4% pour juillet en glissement annuel (consensus Bloomberg à +0,3%). L’indice de confiance des consommateurs de la zone euro a été publié à -8,0 contre -7,9 anticipé pour juillet. Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été de 266K (consensus Bloomberg à 262K).

Ce matin, la Bank of Japan (BoJ) a laissé ses taux d’intérêt directeurs inchangés à -0,1% mais a augmenté son programme de rachat d’ETF à 6 000 milliards de yen (56,7 Mds $), contre 3 300 milliards de yens auparavant.

Aujourd’hui, les données économiques sont pléthoriques pour la dernière séance de juillet. À 7h30 le PIB de la France est ressorti stable (0,0%) pour le deuxième trimestre quand le consensus tablait sur +0,2%. À 8h00 les ventes au détail en Allemagne pour juin sont ressorties à +2,7% en glissement annuel (consensus Bloomberg à +2,6%). À 8h45 paraîtront en France l’inflation (consensus Bloomberg à +0,3% pour juillet en glissement annuel) et les dépenses de consommation (+2,0% anticipé en glissement annuel pour juin).

À 11h00 seront publiés pour la zone euro de taux de croissance du PIB (consensus Bloomberg à +0,3% pour juin en glissement trimestriel), l’inflation (consensus à +0,1% en glissement annuel pour juillet) et le taux de chômage pour juin prévu stable à 10,1%.

Cet après-midi à 14h30 il y aura également le PIB des Etats-Unis pour le second trimestre, prévu à +2,5% annualisé en glissement trimestriel. À 15h45 l’indice des directeurs d’achat (PMI) de Chicago paraîtra (consensus Bloomberg à 54,0) et à 16h00 l’indice Michigan sur la confiance des consommateurs est attendu à 90,2.

Sur les secteurs du Stoxx 600, le rouge a fait l’unanimité. Les plus fortes baisses ont été constatées sur l’automobile (-2,65%), les valeurs bancaires (-2,64%) et celles de l’énergie (-1,83%). Les baisses les plus modérées ont concerné les foncières (-0,13%), l’industrie (-0,14%) et les valeurs technologiques (-0,17%).

Sur le CAC 40, le palmarès était comme suit : Danone a mené la séance en gagnant +3,39%, suivie par Capgemini (+2,98%) et Schneider Electric (+2,02%). Les baisses les plus fortes ont été constatées sur Carrefour (-5,49%), Renault (-4,34%) et Peugeot (-2,75%).

Du côté des changements de recommandation des analystes, sur Peugeot, Exane BNP Paribas a revu son cours cible à la hausse, de 10,60€ à 13,30€, Barclays a fait de même de 16€ à 18€ tout comme JP Morgan de 18€ à 20€.

Sur Airbus Group, JP Morgan a rehaussé son objectif de 45,50€ à 47€.

Pour ce qui est de Cap Gemini, UBS a augmenté son objectif de cours de 90€ à 96€, et Goldman Sachs et fait de même en passant le sien de 97€ à 110€.

Pour STMicroelectronics, Goldman Sachs est resté avec un avis neutre mais a revu son cours cible à la hausse de +0,20€ à 5,40€ à présent. Sur le même titre, UBS a rehaussé son objectif de 5€ à 6,20€, et Barclays de 5,50€ à 6€.

Sur Atos, HSBC a augmenté son objectif de cours de 13€, à 95€ maintenant.

Sur le marché des changes, l’euro a gagné +0,18% face au dollar et valait 1,1080$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.